En prélude à la célébration de la journée internationale de la femme, l’édition 2021, le Ministère de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a animé une conférence de presse ce mardi 8 décembre 2020 à Ouagadougou. Une conférence au cours de laquelle la ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo Marchal a présenté officiellement le pagne tissé retenu pour cette édition.

Depuis 2018 le Ministère de la femme a fait l’option de retenir un seul motif de pagne pour une meilleure organisation de la journée dédiée à la femme. Pour le choix des pages tissés et des pagnes imprimés, le Ministère a organisé une compétition nationale pour les tisseuses et a lancé un appel à candidature pour la désignation d’un prestataire unique et expérimenté pour la conception et la vente des pagnes imprimés.

Au terme des processus de présélection, pour ce qui est du pagne tissé, c’est le motif proposé par Madame Miahaba Pauline Ouoba de la région du Centre-Sud qui a été retenu pour son originalité.

La ministre Laurence Ilboudo présente le pagne tissé pour la commémoration du 8 mars 2021

Un échantillon de ce pagne choisi sera envoyé dans les 13 régions du Burkina afin de permettre à toutes les tisseuses de participer à la production.

La lauréate Mme Miahaba Pauline Ouoba reçoit du ministère un prix d’une valeur de 2 millions de francs CFA en guise d’encouragement.

En ce qui concerne la conception et la vente des pagnes imprimés, c’est le motif proposé par la société GANITEX ex SAVATEX qui a été retenu.  Dans le souci de préserver l’unicité de cette société et évité la contrefaçon, le pagne imprimé n’a pas été dévoilé aux hommes de médias.

Les pagnes retenus porteront le thème ainsi que le logo du ministère qui a fait l’objet d’enregistrement auprès de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle.

Laurence Ilboudo Marchal invite la population et les acteurs du monde du commerce à respecter ces nouvelles mesures qui visent à donner à la commémoration le prestige qui sied.

Pour l’édition 2021, le Burkina Faso a décidé de mener la réflexion autour du thème : « Inclusion financière par le numérique pour un développement économique de la femme : défis et perspectives ».

Selon la ministre en charge de la femme, Laurence Ilboudo, il est important que les femmes s’approprient des services financiers.

« Au-delà de l’aspect festif du 08 mars, nous devons avoir une qualité de classe politique pour une meilleure vit en société », a-t-elle souligné.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *