Accueil A LA UNE Classement FIFA/ février 2024 : La CAN redessine un nouvel ordre footballistique

Classement FIFA/ février 2024 : La CAN redessine un nouvel ordre footballistique

763
0

Du 13 janvier au 11 février 2024, la Côte d’ivoire a abrité la 34ème Coupe d’Afrique des Nations, TotalEnergies CAF. Si à l’issue de la compétition, le graal final a été remporté par le pays hôte la Côte d’Ivoire 2-1 devant le Nigéria, cette édition permet de redéfinir un nouvel ordre footballistique africain avec le classement FIFA publié le 15 février 2024.

En effet, le dernier classement souligne l’impact du récent tournoi continental sur le paysage footballistique mondial et surtout africain avec les équipes participantes ayant réalisées des progrès significatifs. Bien qu’il n’y ait pas de changement notable dans le top 10, avec les Lions de l’Atlas toujours leader, on note que plusieurs nations ont fait des progrès.

Ainsi, sacrés champions d’Afrique, les Éléphants font un bond de 10 places au classement FIFA. Les Ivoiriens sont désormais classés 39e au classement mondial et 5ème africain. Finalistes de la CAN CAF TotalEnergies, les Supers Eagles ont gagné 14 places pour atteindre le 28e rang et sont la 3ème nation sur le continent. Sortis en 1/8è de finale au Cameroun, cette progression témoigne de l’excellente performance lors du tournoi de la bande à José Peseiro.

Des progressions significatives pour plusieurs nations

Lors de cette 34ème CAN, plusieurs nations ont fait sensations par leurs prestations en déjouant les pronostics de plusieurs observateurs du ballon rond africain. Dans ce registre, on relève l’Angola qui a fait le bond le plus important, gagnant 24 places pour atteindre la 93e position après son parcours impressionnant dans la compétition. Outre les Palancas Negras, il y a, les progrès de la Guinée équatoriale (79e, +9). La bande à Emilio Nsué (meilleur buteur de la compétions avec 5 buts) est accréditée des satisfactions du public, surtout après la victoire mémorable contre la Côte d’Ivoire (4-0).

Après une longue traversée du désert, les Bafana-Bafana, reviennent au-devant de la scène continentale. Avec la prestation XXL de son capitaine et gardien de but, Ronwen William, les protégés de Hugo Bross permettent à l’Afrique du Sud d’être 58e et de gagner 8 places. Les Requins Vert du Cap-Vert sont classés 65e avec également 8 places de gagnées. La Namibie, bien que sortie de la compétition en phase de groupe n’a pas démérité, car elle est 107e, au niveau FIFA avec un gain de 8 places.

Battus par le futur vainqueur de la compétition en ¼ de finale, la Côte d’Ivoire, dans un match a rebondissement, les Aigles du Mali occupent le 47e rang avec un bon de 4. Malgré son élimination en huitième de finale contre la Côte d’Ivoire, le Sénégal a gagné 3 places et pointe désormais à la 17 position. Les lions de la Teranga avec cette contre-performance restent tout de même une valeur sûre du football africain, car cette 17ème place est paradoxalement, la plus haute de l’histoire du Sénégal.

La zone UFOA-B fait sensation

Avec 4 ambassadeurs sur la ligne de départ au soir du 13 janvier, la zone B de l’UFOA a réussi à positionner deux représentants dont le Nigéria et la Côte d’Ivoire en finale. Une prouesse qui témoigne de l’état de forme et du dynamisme de la zone.

Au-delà des performances des Eléphants et des Supers Eagles, l’on peut donner l’élimination des Etalons du Burkina Faso en 1/8ème de finale par le Mali. Toujours dans le dernier carré lorsqu’ils franchissent la phase de groupe, cette 34ème édition n’a pas été le cas de Bertrand Traoré et ses coéquipiers. Précédemment dans le Top 10 africain, les Etalons sont 11è et 61è mondial. Les Blacks Stars sont à la recherche de leur glorieux passé. La Bande à André Ayew a été sortie en phase de groupe une fois de plus. Une situation qui installe les représentants venus d’Accra et Kumasi à la 67ème places et au 14ème rang africain.

Le Top 20 africain au classement FIFA

1-Maroc (12e)

2-Sénégal (17e)

3-Nigeria (28e)

4-Egypte (36e)

5-Côte d’Ivoire (39e)

6-Tunisie (41e)

7-Algérie (43e)

8-Mali (47e)

9-Cameroun (51e)

10-Afrique du Sud (58e)

11-Burkina Faso (61e)

12-République Démocratique du Congo (63e)

13-Cap-Vert (65e)

14-Ghana (67e)

15-Guinée (76e)

16-Guinée équatoriale (79e)

17-Gabon (84e)

18-Zambie (87e)

19-Ouganda (92e)

20-Angola (93e)

 

                      

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here