Accueil A LA UNE Complexe textile IRO-TEXBURKINA à Sourgou : une usine pour réhabiliter le tissu...

Complexe textile IRO-TEXBURKINA à Sourgou : une usine pour réhabiliter le tissu industriel au Centre-Ouest

541
0

(Sourgou, 29 mars 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a procédé, ce vendredi à Sourgou dans la province du Boulkiemdé, région du Centre-Ouest, au lancement des travaux de construction d’un complexe textile dénommé « IRO-TEXBURKINA ».

La construction de cette unité industrielle s’inscrit en droite ligne de la vision du Chef de l’Etat qui l’a annoncé, en janvier dernier, lors de son séjour à Koudougou. « Cette zone a été le fondement même de la première unité de transformation ; il était propice qu’une unité de transformation de coton puisse s’y implanter », a déclaré le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE.

Le Burkina Faso s’est lancé dans « un processus d’industrialisation. Dans toutes les zones du Burkina qui ont des spécificités, nous mettrons tout en œuvre pour transformer nos produits sur place », a-t-il soutenu. Selon le Capitaine TRAORE, c’est à travers l’industrialisation « que nous pouvons créer assez d’emplois pour que la jeunesse puisse s’épanouir ».

Le Chef de l’Etat a également indiqué que le gouvernement est engagé dans ce projet avec la Société burkinabè de fibres textiles (SOFITEX), le Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES) et l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB).

Il a souhaité que le projet puisse s’exécuter vite et bien dans le strict respect des prescriptions du cahier des charges. Aussi, a-t-il demandé aux populations de s’approprier le projet.

IRO-TEXBURKINA va construire une unité sur une superficie de 42 hectares à Sourgou et une autre de 50 hectares à Boromo avec un investissement total de 165 milliards de FCFA. À terme, ce complexe textile va créer plus de 4000 emplois directs et 15 000 emplois indirects pour les deux sites.

Le Chef de l’Etat a, une fois de plus, invité les opérateurs économiques qui le désirent à venir et à investir au Burkina Faso. Il les a rassurés de l’engagement du gouvernement à accompagner leurs initiatives à travers des facilités qui leur seront accordées.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here