Accueil ACTUALITÉ Conseil des ministres du 23 juin 2021 : les grandes décisions

Conseil des ministres du 23 juin 2021 : les grandes décisions

110
0

(Ouagadougou, 23 juin 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce mercredi l’hebdomadaire conseil des ministres qui a adopté plusieurs décisions soumises à son ordre du jour. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura a fait à la presse le compte rendu à l’issue du conseil.

Avant le compte rendu du conseil, le ministre Tamboura s’est d’abord appesanti sur la situation sécuritaire du pays. « Il y a quelques semaines nous avons été tous choqués par l’attaque de Solhan qui a essentiellement touché des populations civiles et puis depuis avant-hier, nous avons tous noté le décès de 11 policiers, donc nous confirmons ce chiffre de 11 policiers tués suite à cette embuscade de la police, l’unité des CRS qui avait été relevée et qui devait quitter Foulbé pour Barsalgho (…) Ce matin également, nous pouvons aussi retenir que 2 de nos vaillants fils sont tombés. Les équipes qui sont allées pour les recherches et le ratissage sont tombées sur un engin explosif », a déclaré Ousséni Tamboura.
Le ministre porte-parole du gouvernement qui a déploré l’alourdissement du bilan a également confirmé l’attaque contre des Volontaires pour de la Défense de la Patrie au Nord dans la province du Lorum, les lundi et mardi derniers.
Ousséni Tamboura a tenu à rassurer les Burkinabè que les forces de défense et de sécurité sont sur le terrain pour des ratissages et qu’elles ont appréhendé 2 éléments suspects actuellement entre les mains de l’armée burkinabè. Un individu recherché considéré comme recruteur et informateur à lui été arrêté à Boromo.
Le conseil a donc longtemps discuté et examiné les informations disponibles, réitéré ses condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement aux blessés, a indiqué Ousséni Tamboura. Il a rapporté que le conseil a aussi noté l’existence d’un autre type de terrorisme sur les réseaux sociaux que sont les fausses informations, la rumeur, l’intoxication et qu’à ce titre, le conseil invite les populations à constater que tout ce qui se dit sur ces réseaux sociaux n’est pas forcément de bonne foi.
Le ministre de la sécurité Ousséni Ouédraogo qui a participé au point de presse, a expliqué  qu’à l’étape actuelle toutes les informations sont en cours de recoupement. « Toutes les informations ne sont pas rassemblées et nous n’allons pas nous hasarder à vous donner des informations et les démentir. Quand toutes les informations seront rassemblées, au complet, nous pourrons communiquer aisément » a déclaré le ministre chargé de la sécurité.
Suite à ce point sur la situation sécuritaire, le ministre porte-parole a ensuite abordé différents autres dossiers inscrits à l’ordre du jour du conseil.
-Au titre du ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, le conseil a adopté un rapport portant organisation des concertations communales sur les processus de réconciliation nationale en vue de préparer le forum national sur la réconciliation.
-Au titre du ministère des Affaires étrangères de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur, le conseil a adopté 2 rapports. Le premier demande un agrément pour la nomination d’un ambassadeur de la République de Gambie auprès du Burkina Faso avec résidence à Dakar. Le second concerne la nomination d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Grand-duché de Luxembourg auprès du Burkina Faso également avec résidence à Dakar.
-Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le conseil a également adopté 2 rapports. Le premier est une ordonnance portant autorisation de ratification de financement d’un accord de crédit d’une part et de don d’autre part de plus de 24 milliards de francs CFA pour le financement du projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel au Burkina Faso. Le second rapport est aussi une ordonnance qui autorise la ratification d’un accord de don auprès de la Banque mondiale, l’Association internationale de Développement IDA, pour le financement additionnel du projet filet sociaux au Burkina Faso. Un don d’environ 5,5 millions de francs CFA.
-Au titre du ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le conseil a adopté un rapport relatif à 3 décrets. Ces décrets sont relatifs aux textes d’application de la loi portant à l’accès aux ressources phyto génétiques pour l’alimentation, résultant de leur utilisation. Le premier, porte sur la procédure d’accès, d’exportation et de partage des avantages résultant de l’utilisation des ressources phyto génétiques pour l’alimentation et l’agriculture, le deuxième porte sur les modalités de mise en œuvre du droit des agriculteurs et du comité local sur les ressources phyto génétiques et le dernier porte sur la fixation du barème de règlement alternatif applicable aux infractions liées aux ressources phyto génétiques.
-Au titre du ministère des Mines, de l’Energie et des Carrières, le conseil a adopté 2 rapports qui sont relatifs à des demandes de permis d’exploitation industrielle de grandes mines d’or de deux sociétés minières dans les provinces du Boulgou et du Nahouri.
-Au titre du ministère de la Culture, des Art et du Tourisme, le conseil a adopté un rapport relatif à l’organisation de la 16e édition de la Foire internationale du Livre de Ouagadougou (FILO) qui se tiendra sous le thème : Edition et marché du livre au Burkina Faso : enjeux défis et perspectives du 25 au 28 novembre 2021.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here