Accueil A LA UNE Coopération EU/Burkina : Plus de 24 milliards de F CFA mis à...

Coopération EU/Burkina : Plus de 24 milliards de F CFA mis à la disposition du Burkina Faso

53
0

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement Lassané Kaboré en collaboration avec l’ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso et le vice-président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont procédé le jeudi 28 janvier 2021 à Ouagadougou à la signature de deux conventions. Ce sont au totale 24 926 366 000 F CFA que l’Union Européenne met à la disposition du Burkina Faso pour l’accompagner dans ses efforts de développement dans les domaines de l’énergie et de l’urbanisme.

La coopération entre l’Union Européenne et le Burkina Faso est au beau-fixe. Les deux pays ont confirmé le jeudi 28 janvier 2021 à Ouagadougou, la vitalité de leur coopération par la signature de deux documents.

Un accord relatif au contrat de financement du projet « Assainissement et drainage de Ouagadougou » et le contrat de financement de la centrale solaire de Zagtouli tous financés par l’UE à travers la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

Ce sont au total 38 millions d’euros soit 24 926 366 000 F CFA que l’Union Européenne met à la disposition du Burkina Faso pour l’accompagner dans ses efforts de développement dans les domaines de l’énergie et de l’urbanisme.

Avec ces investissements, un canal sera construit pour drainer les eaux pluviales de Tanghin vers le parc Bangréwéogo. Ce canal aura une longueur de 5km et une largeur de 5m en moyenne. Aussi, la capacité de production de la centrale de Zagtouli va donc passer de 33MW à 50MW.

Selon le ministre de l’énergie Bachir Ouédraogo, c’est un grand jour pour le secteur de l’énergie car les burkinabè verront la réalisation de la plus grande centrale de l’Afrique de l’Ouest.

« Nos industries ne sont pas compétitives du fait que nous avons un KWH qui est le plus cher de la sous-région. Avec ces investissements, nous avons la possibilité de rendre notre économie beaucoup plus compétitive comparé à la sous-région », s’est-il réjoui.  Pour lui, cela va permettre à l’Etat burkinabè d’aller graduellement vers la réduction, à la suppression des subventions de l’Etat dans le secteur de l’énergie.

Pour le maire de la commune de Ouagadougou Armand Béouindé, 500 000 habitants de la ville de Ouagadougou vont bénéficiés de la réalisation du projet « Assainissement et drainage de Ouagadougou ».

« Ce financement est la preuve que le gouvernement burkinabè est résolument engagé dans la localisation de la programmation de l’aide de l’Union Européenne », a-t-il affirmé.

M. Béouindé a remercié le gouvernement à travers le Ministère de l’économie et des finances d’avoir accepté, porter le plaidoyer auprès des bailleurs de fond comme l’UE pour le financement de ce grand projet qui va assainir la ville de Ouagadougou.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here