Le médiateur du Faso a reçu en audience les représentants du conseil municipal de l’arrondissement 04 et les habitants dudit arrondissement ce jeudi 13 aout à Ouagadougou dans le cadre d’un dossier de crise qui liait le conseil municipal et les propriétaires terriens. A la fin de cette rencontre un consensus a été trouvé et chacun des deux camps est reparti avec satisfaction.  C’était en présence des chefs coutumiers de Poulesgo et Kossodo.

 

Une crise foncière opposait le conseil municipal de l’arrondissement 04 et les propriétaires terriens. Interpellé par les propriétaires terriens, le médiateur du Faso SARAN SEREME a pu dénouer cette crise foncière qui freine l’élan de la cohésion sociale au sein de cet arrondissement qui s’est matérialisé avec la signature d’un document qui justifie la fin de cette crise.

SARAN SEREME mediateur du Faso

Pour le médiateur du Faso, c’est le moment pour elle de saluer les acteurs des deux parties qui ont prôné le dialogue pour la résolution de cette crise. Elle salue aussi les chefs coutumiers pour leur rôle régalien pour la cohésion sociale. C’est le moment pour elle de saluer aussi l’administration.  » nous souhaitons au Burkina Faso que nous privilégions le dialogue, la voix de la conciliation, la voix de la réconciliation, la voix pérenne qui peut nous aider à préserver la paix, le socle de tout développement auquel nous aspirons ne peut se faire sans la paix, je vous remercie pour votre sagesse… ».

Issa Anatole BONKOUGOU/ Maire de l’arrondissement 04 de Ouagadougou.

Issa Anatole Bonkoungou le maire du dit arrondissement n’a pas manqué de saluer l’effort déployé par le médiateur Faso pour l’aboutissement de la signature d’un protocole d’accord gage de la fin du litige. En outre il promet que les termes du protocole d’accord puissent être respectés pour l’intérêt de tout le monde.

Retenons que le terrain en question sera destiné à l’implantation d’une industrie de transformation cotonnière au profit de la population de Polesgo, Kossodo et environ.

ASSANATOU TRAORE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *