Accueil A LA UNE Cybercriminalité : La CEDEAO aide le Togo dans sa lutte à...

Cybercriminalité : La CEDEAO aide le Togo dans sa lutte à travers le projet OCWAR-C

367
0

La commission de la CEDEAO a procédé le mercredi 23 mars 2022 à la remise officielle des équipements du laboratoire d’investigation numérique au ministre de la Sécurité et de la Protection Civile du Togo. La cérémonie s’est déroulée au cabinet dudit Ministre en présence de l’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Togo, le ministère de l’Economie Numérique et de la Digitalisation, Le Représentant Résident de la CEDEAO au Togo ainsi que les Directeurs Généraux de la Gendarmerie et de la Police de la République Togolaise. Les responsables d’Expertise France, Agence d’exécution du projet « Criminalité Organisée : Réponse de l’Afrique de l’Ouest à la cybersécurité et à la lutte contre la cybercriminalité » (OCWAR-C) financé par l’UE ont également pris part à la cérémonie.

Dr Zouli Bonkoungou, commissaire des Télécommunications et des Technologies de l’information de la Commission de la CEDEAO au nom du Président de la Commission de la CEDEAO, Son Excellence Dr. Jean-Claude Kassi BROU, a signalé que l’utilisation accrue des technologies numériques a favorisé la présence de plus d’acteurs malveillants qui exploitent les vulnérabilités d’Internet à leur propre avantage. Ces activités illicites ont occasionné des pertes financières estimées à des millions de dollars américains dans plusieurs Etats Membres de la CEDEAO. Il a félicité les efforts déjà accomplis par le Gouvernement du Togo dans la lutte contre la cybercriminalité et le renforcement de son cyberespace et a mentionné qu’avec les matériels reçus, le Togo dispose désormais d’un laboratoire d’investigation numérique qui répond aux standards internationaux. Il a enfin remercié l’Union Européenne pour son soutien financier, Expertise France l’agence de mise en œuvre du projet OCWAR-C ainsi que les différents partenaires impliqués dans le projet.

L’Ambassadeur de l’UE au Togo a rappelé les objectifs du projet OCWAR-C qui est de renforcer le cyber espace des pays bénéficiaires et de lutter contre la cybercriminalité avant de mentionner les actions menées en faveur du Togo, notamment la formation, la revue du cadre législatif et les équipements pour le laboratoire d’investigation numérique.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Damehame Yark, a rappelé que les Technologies de l’Information et de la Communication sont essentielles pour le développement durable car elles créent de nombreuses opportunités de développement socio-économiques. Il a, au nom du Gouvernement du Togo, remercié la CEDEAO et les partenaires du projet OCWAR-C pour ce matériel

 

qui va permettre de lutter efficacement contre la cybercriminalité. Il a indiqué que cette cérémonie de remise vient à point nommé au moment où le Togo accueille le sommet sur la cybersécurité en Afrique. Il a rassuré que le laboratoire d’investigation numérique fera un bon usage des équipements et cela dans le respect des droits de l’homme et de l’intérêt de toute la population togolaise.

Cette remise officielle d’équipements du laboratoire d’investigation numérique a été suivie par un atelier de sensibilisation sur l’hygiène numérique au sommet sur la cybersécurité qui se tenait au Togo.

 

Previous articleRamadan 2022 : Le mois sacré débute samedi 2 avril en Arabie Saoudite
Next articleBurkina Faso : lancement de deux projets de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here