Accueil ACTUALITÉ Disponibilisation des fournitures scolaires au Burkina : Le CENAMAFS présente ses services

Disponibilisation des fournitures scolaires au Burkina : Le CENAMAFS présente ses services

88
0

A quelques jours de la rentrée scolaire 2022-2023, le Centre National des Manuels et Fournitures Scolaires (CENAMAFS) a animé un point de presse ce vendredi 23 septembre 2022 à Ouagadougou, pour mieux faire connaitre son rôle et sa mission   dans le système éducatif au Burkina Faso.

 Le CENAMAFS est une structure qui dote les établissements d’enseignements post-primaire et secondaire général et technique en manuels scolaires au Burkina Faso. A ce jour, le nombre de titres de manuels mis à la disposition des établissements est de 86 soit 56 titres de l’enseignement général et 30 de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle.

Pour le directeur général du CENAMAFS, Richard Guillaume Toni, les manuels et fournitures scolaires jouent un rôle important dans l’amélioration de la qualité de l’éducation. Il a laissé entendre que, c’est environ 1 milliard de FCFA que l’Etat injecte dans l’acquisition et la ventilation des manuels scolaires du post-primaire et au secondaire chaque année au Burkina Faso.

Le directeur général du CENAMAFS, Richard Guillaume Toni pendant sa présentation.

Pour la rentrée 2022-2023, il a précisé que ce sont 1191 établissements, soit environ 500 000 manuels scolaires, toutes disciplines confondues, qui seront distribués. Alors, une fois les établissements publics dotés en manuels scolaires, ils ont l’obligation de les louer aux élèves. La location au niveau des établissements publics pour le premier cycle d’enseignement général est de 500F, 1000F pour le second cycle et 1500F pour l’enseignement technique et professionnel.

Concernant les établissements privés, les manuels scolaires sont mis à la disposition par le système de cession. « Les manuels une fois vendus deviennent la propriété des établissements privés acquéreurs qui les louent à leur tour aux élèves car les manuels du CENAMAFS sont interdits de vente », a-t-il souligné.

A l’écouter, les prix de cession au niveau des établissements privés sont évolutifs suivant les disciplines et les classes. Ainsi, pour les établissements privés, les prix sont de 2000F à 6000F pour les manuels du post primaire, 2500F à 6000F pour les secondaires et 5000F à 12000F pour l’enseignement technique et professionnel.

Previous articleCrise à l’ONATEL: le ministre Bassolma Bazié concilie les deux parties.
Next articleOpération “mana-mana” :  Le premier ministre Albert Ouédraogo à Ouahigouya 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here