Accueil ACTUALITÉ Ecole de formation militaire : Le PMK célèbre ses 70 ans d’existence

Ecole de formation militaire : Le PMK célèbre ses 70 ans d’existence

98
0

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, chef suprême des forces armées nationales, a présidé ce vendredi 19 mars 2021, la cérémonie officielle du 70e anniversaire du Prytanée militaire de Kadiogo (PMK). Le jubilé de platine de cette école militaire qui est un incubateur d’excellence est placé sous le thème : « Le Prytanée militaire de Kadiogo : 70 ans d’excellence au service du Burkina Faso et des pays amis d’Afrique ». Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a fait partie des personnalités invitées à cette cérémonie.

1951-2021. Cela fait exactement 70 ans que le Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) qui a pour vocation de former moralement, intellectuellement et physiquement des cadres dynamiques conscients de leur devoir, destinés à la carrière militaire par priorité, mais aussi à des carrières civiles, a été porté sur les fonts baptismaux. Le thème : « Le Prytanée militaire de Kadiogo : 70 ans d’excellence au service du Burkina Faso et des pays amis d’Afrique », a été retenu pour marquer d’une pierre blanche le jubilé de platine de cette école de formation militaire qui se tient du 17 au 20 mars 2021.

Ce vendredi 19 mars 2021, la cérémonie officielle de commémoration des 70 ans d’existence du PMK s’est déroulée sous le haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, chef suprême des forces armées nationales.
Selon le ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Chérif Sy, durant 70 ans, le PMK a produit pour le Burkina Faso et des pays amis, des cadres de la haute administration militaire et civile, aussi bien dans le secteur public national et international que dans le secteur privé.
« Pépinière de la formation des hauts cadres, le PMK apparait comme un modèle d’investissement au capital humain qui a fait les preuves de son efficacité dans notre pays. En tant qu’école d’éducation d’enseignement et de formation, le PMK a une contribution multidimensionnelle dans le développement socioéconomique du Burkina Faso et des pays amis », a-t-il ajouté.

Pour lui, il est capital de questionner la pertinence de la gestion actuelle post-prytanée des pensionnaires du PMK. A ce sujet, il a recommandé la mise en place d’une université de la défense.
« Nous sommes convaincus de la nécessité pour les forces armées nationales de disposer d’une structure de formation de l’enseignement supérieur. Cette institution qui pourrait aussi offrir un débouché pour les lycées d’excellence créés par la Gouvernement, deviendra le vivier dans lequel les forces armées nationales puiseront les candidats pour les différentes écoles d’officiers d’active et spécialistes. Elle sera aussi un incubateur pour la formation de nos cadres civils dans des domaines stratégiques. Le projet d’université militaire devrait permettre de réinventer les forces armées nationales burkinabè dans la décennie à venir », a-t-il expliqué.

Le président du Faso a noté avec beaucoup d’’intérêt, la volonté qu’il y ait un continuum au PMK, à savoir la création d’une université militaire qui permette aux pensionnaires de pouvoir continuer leurs études sur place. « Je voudrais rassurer que le Gouvernement prendra toutes les dispositions pour qu’il en soit ainsi et que nous puissions faire du PMK, un établissement d’excellence et un creuset pour l’élite, aussi bien militaire que civile de notre pays », a-t-il indiqué.

De l’avis du commandant du PMK, le lieutenant-colonel Ismaël Diouari, cette école de référence a fait et continue de faire la fierté du Burkina Faso. A l’entendre, après 70 ans d’existence, l’excellence est la marque de fabrique du PMK. « La formation donnée aux enfants de troupe façonne non seulement le corps, mais aussi l’esprit. Mieux, elle façonne l’âme. Depuis sa création, le PMK a formé plus de 3 600 enfants de troupes. Notre école a forgé des générations entières d’hommes et récemment de femmes qui servent avec honneur et fierté le Burkina Faso et de nombreux pays amis », a-t-il déclaré.

A cette cérémonie, le Chef de l’Etat a élevé le drapeau militaire du PMK à la Dignité de grand officier de l’ordre de l’Etalon. Treize personnes ont également été distinguées dans l’ordre de l’’Etalon, du mérite et des palmes académiques.
Un défilé de troupes, suivi d’un feu d’artifice, a mis fin à la cérémonie officielle commémorative des 70 ans du PMK.

DCRP/Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here