Les responsables du parti Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) étaient dans le Lorum ce 27 juillet. La secrétaire générale du parti de Vincent Dabilgou et son équipe sont allés échanger avec les populations sur la politique du parti en matière de développement pour la province et demander leur adhésion aux idéologies du parti. Il était aussi question de l’inauguration du siège provincial du parti à Titao.

Le développement de la commune de Titao et de la province du Lorum incombe aussi aux fils et filles de la province. Convaincu que ce développement pourrait venir de la politique, des jeunes leaders et engagés tous issus du Lorum  réunissent leur force autour d’un idéal commun; le Nouveau Temps pour la démocratie NTD. « Nous sommes là, jeunes, vieux, hommes et femmes du Lorum, pour nous unir et apporter chacun une contribution au développement de notre province », a déclaré Ouarma Boukary.

Zalissa Koumaré/Ouilio, secrétaire générale du NTD

Et pour être plus proche de cette population, le parti s’est implanté à Titao non seulement pour être à l’écoute de cette population mais aussi pour mieux se préparer pour les élections du 22 novembre prochain. Pour Zalissa Koumaré/Ouilio, secrétaire général du NTD et fille de la province , le nouveau siège inauguré, va « permettre aux militants et sympathisants du parti mais aussi à toute la population du Lorum de se retrouver et d’échanger sur les préoccupations de la province.»

Les objectifs du NTD dans le Lorum

Tout comme plusieurs autres partis politiques, les dirigeants du NTD ont décidé d’apporter leur voix au candidat Roch Marc Christian Kaboré du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). S’agissant des législatives, le parti entend proposer des candidats pour les élections législatives. Et pour réussir ce pari, Zalissa Koumaré/Ouilio et ses camarades comptent sur la voix des jeunes, des vieux mais aussi des femmes de cette province.  « Nous avons besoin de tous les fils et filles du Lorum pour atteindre notre objectif » renchéri la secrétaire générale du NTD.

 Le Nouveau Temps pour la Démocratie déplore la situation que vit les populations de cette province « nous savons aujourd’hui que la population du Lorum souffre de l’insécurité, du manque d’actions communautaires, du manque d’actions de développement », indique Zalissa Koumaré. A titre illustratif, «Titao est l’un des chefs-lieux de province à n’être pas relié par le bitume alors que ‘la route du développement passe par le développement de la route’ ».

Convaincus que ce nouveau parti pourrait être la solution aux problèmes que vivent les populations du Lorum, des jeunes et des femmes de la province s’engagent tous derrière le parti de Vincent Dabilgou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *