Photo de Roch KABORE à titre illustratif

La cérémonie de clôture du congrès extraordinaire d’investiture du candidat du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est déroulée le samedi 11 juillet à Ouagadougou. Cette cérémonie était grandement marquée par la désignation Roch Mark Christian KABORE comme candidat du MPP pour les élections présidentielles du 22 novembre.  C’est le ministre d’Etat Siméon Sawadogo qui a représenté le candidat Rock KABORE à cette cérémonie d’investiture.

Remise du drapeau du parti à Siméon Sawadogo représentant de Roch KABORE, le candidat du parti.

C’est au environ de 16h que le président du MPP Simon Compaoré libère les congressistes du suspense en procédant à la remise du drapeau symbolisant la désignation à Siméon Sawadogo le ministre d’État, le représentant du candidat Roch Marc Christian KABORE.
Le représentant du candidat du MPP, fait une mention spéciale,  aux militantes et militants de son parti pour la lucidité, l’engagement déterminé et le sens élevés des responsabilités qui ont caractérisé la gestion du pouvoir d’État par le MPP  ces cinq dernières années. Il invite ses camarades a s’investir dès maintenant sur le terrain de lutte, dans le respect de la légalité  du code électoral et de concert avec toutes les forces politiques et sociales qui le soutien dans le cadre de son vaste mouvement politique et social porteur de l’édification du Burkina Faso.

Simon COMPAORÉ président du MPP

Pour le président du MPP le choix de son camarade Roch KABORE par les congressistes n’est pas un fait du hasard, en effet sa détermination à faire de la réconciliation, l’unité et de la cohésion sociale du peuple Burkinabè son leitmotiv principal en est une illustration. Il se réjouit de son acceptation parce qu’elle confirme sa conviction et incarne les valeurs fondatrices du MPP.

Le Président Simon Compaoré  assure les congressistes que la grande mobilisation des militants du MPP et des parti alliés devrait se conclure par une élection au premier du candidat Roch Kaboré au soir du 22 novembre 2020 et lui procurer une majorité confortable pour diriger le Burkina Faso vers don développement économique et social .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *