Yéli Monique Kam, candidate du mouvement pour la renaissance du Burkina (MRB), vient d’accomplir son devoir citoyen. Elle a voté au bureau de vote 2 à l’école les Grâces, au quartier Gounghin de Ouagadougou. Seule femme en lice pour la présidentielle, elle a appelé à des élections apaisées pour des résultats acceptés de tous.

« Ces élections sont très importantes pour nous car elles se déroulent dans un contexte marqué par l’insécurité et la crise sanitaire. J’appelle tout le peuple burkinabè à sortir pour un vote massif. Je déclare cette journée, un jour de paix ». » Par ailleurs j’invite toute la population à sortir pour le vote, car c’est un rendez- vous important pour le Burkina Faso. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *