DeDans le but de constater le bon déroulement de la journée électorale dans la capitale Ouagalaise, une équipe de la rédaction de Aconews.net, a silloné quelques bureaux de votes et recueillir les préoccupations des électeurs. Lisez plutôt.

Mr Kaboré, électeur.

Il est 15h30 et nous sommes au quartier Sondogo précisément à l’école B de Sondogo. Des rangs quasi vides ou seulement quelques personnes du fait du soleil brûlant. Certains sous l’ombre des arbres, d’autres préfèrent tout simplement retourner à la maison.
Mr kaboré lui c’est sa troisième fois qu’il repasse  » le matin à 6h j’étais là mais les gens étaient nombreux. je suis revenu après la messe c’était la même chose je reviens encore à 15h et là c’est le soleil qui veut me chasser. » a t’il laissé entendre.

Mr Sawadogo, électeur.

À d’autres endroits une queue interminable qui décourage les électeurs qui n’hésitent pas à rebrousser chemin pour revenir plus tard. Et mr Sawadogo en fait partie qui ne manque pas de montrer son mécontentement vis à vis des agents de la CENI qu’il acuse de n’être pas bien organisés  » moi je rentre je ne peux pas rester sous ce soleil pour me créer des problèmes de santé.c’est mal organisé. Ils ont melangé le bureau n°06 et le bureau n° 07 Regardez de l’autre côté il n’y a personne et ici c’est bouré de monde et il n’y a même pas d’ombre pour patienter. Ils auraient pu faire un dispaching dans les autres bureaux afin que ça aille vite!. A cause de ça des gens peuvent décider de ne même pas voter. »

Mr Zampaligré, électeur

Pendant que certains se plaignent du soleil, d’autres eux se plaignent plutôt du non respect des mesures du Covid-19. Mr Zampaligré lui trouve inadmissible que les agents de la CENI n’aient pas de bavettes, pire que ces derniers manipulent les papiers mouchoirs avec leurs mains, qui servent à nettoyer l’encre sur le doigt des électeurs après vote. « Avec les milliards qu’on investit dans les élections là je ne peux pas comprendre qu’il faut découper les mouchoirs comme du pain pour que ça suffisent à tout le monde. Normalement tout le monde à droit à un mouchoir qu’il tire lui même. Eux ils manipulent avec leurs mains on ne sait même pas si ils ont les mains propres en ce temps de corona. Moi en tout cas je n’utiliserai pas ça.

Aperçu de quelques votants

Lorsque nous quittions les lieux, certains faisaient leur entrée pour exercer leur devoir citoyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *