Accueil ACTUALITÉ Eliminer la faim en Afrique d’ici à 2030 : le président du...

Eliminer la faim en Afrique d’ici à 2030 : le président du Faso présente deux initiatives

75
0

(Ouagadougou, 29 avril 2021). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a participé ce matin par visioconférence à une rencontre de haut niveau sur la sécurité alimentaire et la nutrition en Afrique. Cette conférence qui a réuni 25 chefs d’Etat et les ministres en charge de l’agriculture a permis de faire le tour des actions engagées par chaque pays dans l’objectif d’éliminer la faim d’ici à 2030.


Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présenté au cours de cette rencontre deux initiatives majeures engagées par le Burkina pour l’atteinte de la sécurité alimentaire.
La première est l’initiative « produire un million de tonne de riz Paddy par an » dans le but d’assurer l’autosuffisance en riz. Selon le président du Faso, l’atteinte de cet objectif nécessite « l’utilisation de semences à haut rendement, des engrais de qualité et à prix acceptables, ainsi que des équipements performants, des infrastructures de production et une logistique de marché mieux structurée ».
Il a indiqué que l’institut national de recherche agricole a été sollicité pour rendre disponibles les semences de base appropriées. Le président du Faso a aussi annoncé la mobilisation en cours de financements « pour permettre les investissements lourds en matière d’aménagement de périmètres irrigués d’environ 50 000 hectares. » dans le cadre de trois agropoles de production, de transformation et de commercialisation.
La deuxième initiative « assurer au moins un repas par jour à chaque enfant en âge scolaire » a pour objectif d’améliorer la situation alimentaire des enfants.
« Ces deux initiatives catalyseront de fortes dynamiques et toucheront l’ensemble des acteurs agissant tout au long des chaînes de valeurs agricoles à travers une coordination forte impulsée par le gouvernement », a déclaré le président du Faso.
Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo qui a tenu un point de presse à l’issue de la rencontre virtuelle, a déclaré que les deux initiatives sont évaluées à 550 milliards de FCFA.
Selon, le ministre Ouédraogo, le président du Faso a appelé les investisseurs et les partenaires techniques et financiers à soutenir ces initiatives, pour aider le Burkina Faso à être au rendez-vous de l’Agenda 2030 pour l’élimination de la faim sur le continent.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here