Accueil ACTUALITÉ Programme Elargi de Vaccination : Le président du Faso lance la Semaine...

Programme Elargi de Vaccination : Le président du Faso lance la Semaine de célébration du quarantenaire

27
0

Le Programme Elargi de Vaccination (PEV) a 40 ans. La cérémonie de lancement de la semaine de célébration de ce quarantenaire s’est déroulée ce jeudi 29 avril 2021 sur le site PEV à Tengandogo, commune rurale de Komsilga, sous la présidence du Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, champion mondial de la vaccination. Il avait à ses côtés plusieurs personnalités dont le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Après quatre décennies de mise en œuvre, il s’est agi non seulement de célébrer les succès, mais aussi d’analyser les défis, afin de poser les bases solides de la prochaine décennie de vaccination. Cette cérémonie a vu l’inauguration d’un nouvel entrepôt du PEV, dans le but d’une conservation optimale des vaccins.

Convaincu que la vaccination constitue incontestablement le moyen le plus sûr et le plus efficace pour prévenir les maladies et lutter contre les pandémies, le Burkina Faso a créé en 1980, le Programme Elargi de Vaccination (PEV). Après quarante années de mise en œuvre, le pays a marqué une halte, pour non seulement célébrer les succès, mais aussi pour analyser les défis, afin de poser les bases solides de la prochaine décennie de vaccination.

Selon le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, champion mondial de la vaccination, « 40 ans du PEV, c’est 40 ans de satisfaction dans le travail qui a été accompli, aussi bien par les agents de santé que par le soutien des partenaires ».

« En 40 ans, nous avons pu anticiper, soigner et faire disparaitre des maladies qui avant, tuaient beaucoup d’enfants dans notre pays. Si aujourd’hui, au Burkina Faso, le président est champion en matière de vaccination, ce n’est pas de son fait, mais c’est le fait du travail qui a été fait par le Gouvernement, à travers le ministère de la santé, par les agents de la santé à tous les niveaux, pour faire en sorte que le vaccin soit accessible et soit équitablement reçu sur l’ensemble de notre territoire », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il a rappelé que notre pays a connu en 1984, la vaccination commando qui a été une grande œuvre nationale qui a apporté une base solide pour la continuation du travail.

« C’est pour dire qu’en matière de vaccination, c’est un travail qui est collectif, c’est un travail de sensibilisation où tous les acteurs, que ce soit les autorités coutumières et religieuses, les organisations de la société civile, tout le monde doit converger à inciter à ce que nos enfants soient vaccinés, parce que ce sont l’avenir de notre pays », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a salué les partenaires, l’ensemble des personnels de santé, les autorités coutumières et religieuses, qui montrent qu’ils sont acquis à la cause de cette sensibilisation. Il s’est engagé à poursuivre et à renforcer les actions et initiatives en faveur de la vaccination au Burkina Faso, tout en comptant aussi sur l’apport des partenaires de notre pays.

Dans son allocution, le ministre de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a fait savoir que la vaccination est une des composantes des soins de santé primaires.
Pour lui, elle constitue l’une des interventions de santé publique les plus rentables.
Puis, il a expliqué que « le Gouvernement ayant fait de la vaccination une priorité, poursuivra naturellement ses efforts pour une mobilisation de ressources domestiques, en vue d’une plus grande disponibilité des vaccins, de la logistique roulante et de la chaine du froid ».

« Je salue et je félicite l’équipe des chercheurs de Nanoro pour les résultats obtenus dans la recherche d’un vaccin contre le paludisme. Ils font la fierté de la nation. Je n’oublie pas que d’autres équipes travaillent également au Burkina Faso sur la paludisme. A cette allure, notre pays pourrait être la terre de salut dans la lutte contre le paludisme en Afrique et dans le monde », a-t-il soutenu.

Cette cérémonie a également vu l’inauguration de la fin de la première phase des travaux du nouvel entrepôt du PEV de Tengandogo, dans la commune rurale de Komsilga.
Ce nouvel entrepôt de vaccins est un pilier important pour garantir la disponibilité de vaccins de qualité, car il est doté de conteneurs frigorifiques qui vont permettre leur conservation dans des conditions optimales.

Treize (13) champions régionaux de la vaccination du PEV et des agents du ministère de la Santé ont été distingués et quinze (15) agents de vaccination ont été décorés pour leur engagement en faveur de la vaccination.

DCRP/Primature

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here