Accueil ACTUALITÉ Energie : Le Niger va bientôt fournir du gasoil aux pays membres de...

Energie : Le Niger va bientôt fournir du gasoil aux pays membres de l’AES, au Tchad et au Togo  

999
0

Sous la présidence du premier ministre nigérien, Ali Mahamane Lamine Zeine, les ministres en charge de l’Energie du Burkina Faso,  du Mali, du Tchad, du Togo et du Niger se sont réunis samedi dans la capitale nigérienne Niamey. Cette réunion a pour but de trouver des solutions à deux défis majeurs que rencontre le secteur de l’énergie dans ces pays: la fourniture du diesel nécessaire au fonctionnement des centrales électriques , et la prise en charge commune des problèmes de l’énergie.

« Le 17 février 2024 restera gravé en lettre d’or dans le processus inexorable de l’intégration à laquelle aspirent les peuples de notre sous-région. Le Niger soutient totalement ce projet dont la finalité est l’épanouissement de leurs populations respectives et le développement de leurs Etats », a notamment déclaré le chef du gouvernement nigérien lors de l’ouverture de la réunion.

En effet, les ministres de l’Alliance des Etats du Sahel, du Tchad et du Togo en conclaves à Niamey le 17 février 2024, ont “adopté et signé un protocole d’accord sur la fourniture” du gasoil par le Niger au pays de l’AES ainsi que le Tchad et le Togo.

Dans le communiqué final lu par la ministre de l’Énergie du Tchad, Ndolenodji Alixe Naïmbaye, à l’issue de la rencontre il a été entendu que «  Le Niger va fournir du gasoil au Burkina Faso, au Mali, au Togo et au Tchad »

Pour le ministre du Pétrole, des Mines et de l’Energie du Niger M. Mahaman Moustapha Barké Bako, la réunion de Niamey est « initiative qui promeut la coopération sud-sud et qui vise à renforcer la transparence, l’efficacité et la prise de décision éclairée dans la gestion des différentes activités relevant de nos compétences ».

En rappel, le ministre du Pétrole, des mines et de l’énergie du Niger avait instruit le 16 octobre 2023 la Société de raffinage de Zinder (SORAZ) d’approvisionner 10 000 m3 de gasoil au Burkina Faso, au Mali et au Togo. Le Niger dispose d’une raffinerie qui produit 20 000 barils de gasoil et d’essence par jour depuis 2011. Selon le ministre nigérien la réunion de Niamey permettra « d’examiner les obstacles rencontrés et leur trouver à chacun, une solution définitive pour accroître le volume de ces échanges et d’en assurer la pérennité pour le bien de toutes les parties ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here