Accueil ACTUALITÉ Gestion du chemin de fer : Une manifestation contre le contrat de...

Gestion du chemin de fer : Une manifestation contre le contrat de Bolloré

258
0

Ce samedi 26 mars 2022, le Consortium Burkina 2050, piloté par l’ex ministre de la femme, Nestorine Sangaré, a organisé une marche pour exiger l’annulation des conventions de gestion du chemin de fer avec la Multinationale Bolloré. Présentement, les manifestants ont pris la direction de l’assemblée nationale pour la remise de la pétition.

« Bolloré, dégage » » À bas Bolloré », « Bolloré sangsue » scandent les manifestants.

La Coopérative Naaba Koom de Transformation et de Commercialisation des Fruits et Légumes (C.T.C.F.L), le Mouvement Révolutionnaire Interafricain, (M.R.I/BF), et le Mouvement d’Unification Nationale pour le Départ de la France (MUNADF) se sont associés au Consortium Burkina 2050 pour la remise de la pétition.

“Nous sommes sortis ce matin pour battre le pavé pour dénoncer les 27 années d’exercice de Bolloré, infligés aux travailleurs. Nous lançons un appel au MPSR, qu’en plus des défis sécuritaires, il y a des défis qui urgent, tels que les conflits sociaux internes à Sitarail” a laissé entendre Moutaga Traoré, le SG du syndicat des retraités du chemin de fer au Burkina.

À cela, s’ajoutent les contentieux judiciaires qui perdurent ” tels que le cas des travailleurs suspendus depuis novembre 2002 à l’issue de la crise ivoirienne”. Toujours selon le SG du syndicat, “ceux qui sont admis, la Sitarail refuse de leur délivrer des documents administratifs pour faire valoir leurs droits à pension”.

Le point de chute de la marche de ce matin a été l’Assemblée législative ou une pétition doit être remise au président de l’assemblée.

 

Previous articleGilbert Houngbo, premier Africain élu directeur général de l’Organisation internationale du travail
Next articleEffondrement de l’ouvrage en construction à l’université de Koudougou : SATA Afrique Sarl, SUZY CONSTRUCTION et BIN SAMMAR excluent  pour une période de 5 ans

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here