Selon les résultats provisoires des législatifs dans la Province du Nahouri, le Mouvement du Peuple pour le Progrès MPP et le Congrès pour la Démocratie Progrès CDP se partagent les deux sièges du Nahouri.

48 heures après les élections couplées présidentielles législatives du 22 novembre 2020, les Nahouriens et Nahouriennes connaissent les deux députés qui défendront leurs causes à l’hémicycle.

Au total, ils étaient vingt-neuf (29) partis et formations politiques à convoiter les deux sièges en compétions dans le Nahouri.

Selon les résultats provisoires, c’est Daouda AZOUPIOU du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) et Maître Bouba YAGUIBOU du Congrès pour la Démocratie Progrès (CDP) qui se partagent les deux sièges du Nahouri.

Me Bouba YAGUIBOU du CDP.
Les deux députés en fin de mandat, l’honorable député Henry KOUBIZARA du MPP et l’honorable député maire de Tiébélé Aoué Joël ATAOUGUE de l’UPC n’ont plus eu la confiance des populations du Nahouri.

Si Henry KOUBIZARA a démissionné du MPP pour battre la campagne pour le CDP, Aoué Joël ATAOUGUE a fait les frais du retour en force du CDP dans la province et la présence dans la même localité que lui de Lazard D. TAGNABOU du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD) et qui a fait partie des premiers piliers de l’UPC dans la commune de Tiébélé.

Les résultats provisoires des législatifs dans la Province se présentent comme suit pour les quatre forces en présence.

MPP : 14597

CDP : 12003

UPC : 4533

NTD : 4467

Ces quatre (04) partis ont contraint les vingt-cinq autres partis et formations politiques à rester l’ombre d’eux même durant les vingt un jours de campagne.

Source : AIB

www.aconews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *