Accueil ACTUALITÉ Lycée Bogodogo de Ouagadougou : Les élèves exigent un accès libre à leur...

Lycée Bogodogo de Ouagadougou : Les élèves exigent un accès libre à leur école

19
0

Les élèves du lycée d’enseignement général public, Bogodogo sont sortis nombreux le lundi 1er mars 2021 pour exiger un accès libre de leur établissement. Pour se faire entendre par leur ministre de tutelle, ils ont pris d’assaut la voix au niveau de l’hôpital universitaire Yalgado Ouédraogo.

Pendant que certains élèves du Burkina suivent les cours dans la  matinée du lundi 1er mars 2021, ceux du lycée Bogodogo, grand établissement secondaire de Ouagadougou sont dehors. La cause de ce mouvement d’humeur est liée à l’accès difficile de cette école.

Les élèves dudit lycée se disent en avoir marre de voir leurs camarades victimes des accidents à cause de la difficulté d’accéder  à l’établissement.

Ils ont barré la voix au niveau de l’hôpital universitaire Yalgado Ouédraogo, interdisant le passage aux riverains.

Seuls; les ambulances, les malades et les personnes qui présentent des ordonnances ou un carnet de santé peuvent passer.

Situé en face de l’hôpital universitaire Yalgado Ouédraogo, le lycée Bogodogo est difficile à accéder depuis la réhabilitation de la voix.

En effet, les élèves qui passent devant l’hôpital pour rejoindre ledit établissement sont obligés de passer par le sens interdit. Une difficulté dont ils font face depuis la rentrée académique 2020-2021.

Le président des élèves du lycée Bogodogo Mohami Ilboudo.

Selon Mohami Ilboudo, élève en classe de Terminale D (Tle D) par ailleurs président des élèves du lycée Bogodogo, l’établissement enregistre à nos jour une trentaine d’élèves, victimes d’accident dont certaines sont graves.

« Même ce matin, un (1) de nos camarades vient d’être victime d’un accident. Depuis la rentrée scolaire, nous et nos professeurs avons des difficultés à accéder à notre lycée. Nous avons envoyé une demande à notre ministre de tutelle pour pallier ce problème, mais jusqu’à présent rien n’est fait », a-t-il fait savoir.

La police en discussion avec le président les élèves du lycée Bogodogo.

La police est arrivée sur les lieux aux environs de 9h, pour comprendre la cause de cette manifestation. Après des discussions, ils sont arrivés à un consensus.

Le lycée Bogodogo ayant deux portes (une grande et une petite porte), Mohami Ilboudo propose que l’on fasse une ouverture au niveau de la petite porte, afin que les élèves et les professeurs puissent accéder facilement à l’établissement.

La police a promis de transmettre leur message au Ministère de l’éducation et de l’enseignement secondaire pour qu’une solution soit trouvée dans les plus bref délais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here