Portée à la tête du conseil municipal de la commune de Gourcy après les élections municipales du 28 mai 2016, Madame Kadidja Traoré quitte le navire du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) après quatre années pleines de turbulences.

Madame Kadidja Traoré quitte le navire MPP

Ce n’est plus un secret de Polichinelle, Kadidja Traoré ne défendra plus les couleurs du MPP à Gourcy. Longtemps acculée par plusieurs conseillers, madame le Maire a fini par rendre le tablier après quelques années de résistance.

Une démission qui intervient exactement à deux mois des prochaines élections présidentielles et législatives. La Bourgmestre de Gourcy a présenté au président du parti, une lettre avec une liste de plus d’une quarantaine de militants du MPP démissionnaires dont le secrétaire général de la section provinciale.

Depuis sa prise de fonction, Madame Kadidja Traoré a fait l’objet de plusieurs motions de défiance vis-à-vis de son conseil municipal. Elle a même été suspendue par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation en 2018 puis rétablie par le tribunal administratif. Dès lors, le conseil municipal est divisé et plusieurs activités de développements n’ont pas été réalisées dans la commune.

Le Conseil municipal de Gourcy en réunion

 

Pourquoi démissionner maintenant ?

Cette démission intervient à 60 jours des élections du 22 novembre et à une année des municipales. C’est dire donc que cette décision de la désormais ex maire de Gourcy pourrait se justifier par le fait que son poste est bien menacé au regard de la rivalité que se manifeste au sein de son conseil municipal et avec certains membres du parti à Gourcy.

Plusieurs conseillers notamment du MPP lui reproche entre autres d’attribuer des marchés de gré à gré sans suivre les règles, sa prise de décision sans l’implication des conseillers etc. Cette situation avait même divisé le conseil municipal et entrainé la formation de plusieurs camps au sein de la mairie. Il était donc nécessaire que la maire prenne une décision qui pourrait même permettre au conseil municipal de fonctionner correctement.

Madame Traoré pourrait également être frustrée par la publication de la liste des candidats du MPP aux élections législatives sur laquelle elle avait l’espoir d’y figurer au niveau de sa province. Au regard de son charisme et son influence au sein de la population, elle pourrait tenter de déposer sa candidature pour les députations en vue de bien représenter la province du Zondoma à l’l’hémicycle durant la 7e législature.

Quelle destination politique ?

Visiblement, cette décision de madame maire de Gourcy et certains de ces camarades n’est pas pour dire adieu à la politique mais certainement pour mieux se positionner dans une autre formation politique. Selon plusieurs sources, Kadidja entretiendrait depuis plusieurs années une relation sérieuse avec Madame Sarah Seremé et plusieurs membres de son ancien parti. En juin dernier, le secrétaire général du MPP Zondoma a rendu sa démission du parti pour ensuite prendre les rênes du parti pour le Développement et le Changement PDC qui d’ailleurs faisait sa première apparition dans la province. Donc tout porte à croire que l’ex maire de Gourcy pourrait également rejoindre son collègue au sein du PDC où elle pourrait occuper un poste au niveau provincial.

Une stratégie politique ou un départ pour gagner mieux ?

Tout comme le maire et le secrétaire général du parti, il y a également le député de la province du Zondoma Abdoulaye Ouédraogo qui a déposé sa lettre de démission au président du MPP, pour rejoindre le Rassemblement Patriotique pour l’intégrité (RPI).  Les deux partis sont membres de l’Alliance Pour la Majorité Présidentielle APMP. Cependant, la question que l’on se pose est de savoir si cette stratégie vise à éparpiller les voix et glaner par la suite le maximum d’alliés pour soutenir le candidat du MPP à la présidentielle ou bien pour conserver leur poste qui est menacé ?  Le futur nous en dira plus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *