3eme édition des rencontres musicales africaines (REMA) initiée par » la Cour du Naaba » a été officiellement lancée ce samedi 26 Septembre 2020 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse. Premier du genre au Burkina Faso, les REMA sont un rendez- vous incontournable qui vise à contribuer à la professionnalisation des métiers de la musique en Afrique,pour en faire un métier de développement. Elles se tiendront du 22 au 24 Octobre 2020.

 

Les REMA se veulent être un cadre de mise en place de réseau de professionnels de la filière musique africaine. Elles permettront aux éminents acteurs du domaine, de se rencontrer régulièrement autour des questions liées au développement du business de la musique, de découverte et de diffusion d’artistes émergents du continent, de même que le partage des bonnes pratiques autour du business. Cette année, les participants réfléchiront autour du thème : « Musique, digital et économies locales, comment développer des outils adaptés »
Cet évènement d’envergure internationale, accueillira des acteurs de renom dont le leader du groupe ivoirien Traoré Salif dit A’Salfo qui va animer le keynote.

Les REMA visent à faire de Ouagadougou, une sorte d’incubateur, un lieu où les professionnels se rencontrent pour réfléchir sur comment développer la filière musique », a-t-il laissé entendre, rappelant que durant les trois jours, il y aura des réflexions, des panels, des ateliers de formation, des Keynotes et des showcases.

De son avis sur la digitalisation au Burkina plus spécifiquement, Alif Naaba après un diagnostic pense que les artistes « ont beaucoup à faire » pour mieux maîtriser le digital et booster le business. Et l’une des innovations de cette édition pour répondre à ce souci est l’appel fait aux jeunes développeurs d’applications de musique pour des solutions endogènes. Cette année les REMA reviennent avec 10 showcases, a annoncé Alif Naaba.

En ce qui concerne les mesures sanitaires, le comité d’organisation a assuré que les mesures barrières seront minutieusement respectées. Pour tous ceux qui veulent les accréditations pour la troisième édition des REMA, le comité d’organisation les invite à aller sur le site de l’évènement ,www.rema-meeting.com pour s’inscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *