Accueil ACTUALITÉ Ouagadougou : Les commerçants  s’opposent à la nomination de M Nagalo comme...

Ouagadougou : Les commerçants  s’opposent à la nomination de M Nagalo comme ministre du commerce

170
0

L’Union Nationale des Associations des commerçants de Marchés et Yaars du Burkina, a animé une conférence de presse cet  après-midi  à Ouagadougou. L’objectif de la rencontre est  d’expliquer leur opposition à la nomination de M Nagalo Donatien comme ministre de commerce.

Selon le secrétaire de l’association Sanfo Mahamadi, M Nagalo a fait l’objet de plusieurs accusations de malversations dans le milieu des commerçants des marchés et des yaars et que cette nomination sera une erreur qui pourra salir l’image de la lutte du Président Ibrahim Traoré.
En 2015 M Nagalo a créé  une structure pour permettre aux commerçants des marchés et des yaars du Burkina pour qu’ils puissent contracter des prêts.  Pour contracter  le prêt  vous devrez payer la somme de 2000f pour l’adhésion   et pour garanti le prêt  chacun verse  l’argent  en fonction du prêt  qu’il  veut et c’est compris de 20 000f à 500 000f. Avec 20 000f tu peux  contracter  un prêt de 100 000f et les commerçants ont adhéré à la structure  mais  jusqu’à présent les commerçants n’ont toujours pas contracté le prêt et personne n’a été remboursé . A déclaré le secrétaire de l’association.

Selon  Seydou Ilboudo président de l’association, les femmes ont eu confiance et ont cotisé pour contracter le prêt, mais deux ans  après les femmes ont réclamé leur argent et ils disent que c’est l’argent d’adhésion à  la structure qu’ils  ont  pris et qu’ils n’ont pas promis de leur donner de l’argent, ne sachant pas vers où tourner, les commerçantes ont laissé ainsi mais quand nous avons appris qu’il a été nommé  ministre du commerce, c’est ainsi que nous nous opposons à son nomination.

Madame Fatou présidente des femmes  commerçantes du marché de Larlé yaar  explique leurs  mécontentement  de la nomination de Mr Nagalo et demande au président du Faso et au  premier ministre de changer de  ministre  commerce.

Previous articleOpinion de Saran Sérémé Séré: Que retenir de la marche radieuse des femmes en spatules huit ans après?
Next articleSyndicat : 2ème congrès ordinaire du  SYNATRA-CTB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here