Accueil A LA UNE Opinion de Saran Sérémé Séré: Que retenir de la marche radieuse des...

Opinion de Saran Sérémé Séré: Que retenir de la marche radieuse des femmes en spatules huit ans après?

175
0

Depuis sa démission fracassante de la haute fonction de Médiateur du Faso, Saran Sérémé Séré s’est faite un peu discrète dans les débats politiques surtout après la chute du régime du MPP du président Rock Kaboré avec lequel son parti le PDC a géré le pouvoir depuis les élections de novembre 2015. Le huitième anniversaire de la marche des femmes en spatules à Ouagadougou donne l’occasion à la “Dame de fer” du Sourou de partager sur sa page Facebook son opinion sur la situation politique actuelle malgré son état de santé lui imposant une opération chirurgicale de son pieds dans un hôpital privé de Ouaga, suite à un malencontreux accident dont elle a été l’objet.  Lisez plutôt! 

Huit ans après, au delà de certaines haines viscérales tenaces et vils esprits revanchards, nous n’enregistrons qu’ingratitude, traitrise, manipulation, humiliation, dénis de l’engagement, de la lutte et du sacrifice des femmes dans des moments cruciaux de la vie de la nation.
Que neni!!! Nous persévérons même en rampant ou que ce soit dans la vallée de l’ombre de la mort, nous ne seront toujours animés que pour le Faso dans la vérité.
Notre engagement en politique depuis notre tendre jeunesse et ce depuis les moments révolutionnaires a toujours été mue pour la vérité, l’équité sociale, la justice, le bien-être de nos populations, la Cause Burkina Faso, l’Intérêt supérieur de notre Mère patrie, la cause Afrique,… pour des causes nobles !!!
Il y’a des histoires qui ne peuvent êtres tronquées, nonobstant la volonté et la maitrise de la haute manipulation de certains individus sans foi ni loi, des individus de peu de dignité, d’intégrité et d’honneur, qui utilisent à foison certains instruments pour s’inventer ou s’écrire frauduleusement une histoire digne de l’épopée des dignes fils du pays des Hommes intègres.
Hélas !!!

S’engager pour sa patrie, c’est oser même quand tout est contre vous, ce n’est pas apparaître quand tout semble favorable parce que certains ont pris les coups dans l’adversité.
S’engager à l’occupation de postes de responsabilité de manière équitable pour impacter véritablement les décisions à l’endroit de nos populations, c’est refuser d’être spectateur mais acteur de l’écriture de sa destinée, de la destinée de ses populations, c’est un droit inaliénable à chaque citoyen, chaque composante sociale et une condition sine à qua none à l’implémentation de la justice sociale et équitable, socle d’un vivre ensemble harmonieux, au delà de toutes les considérations et discriminations, d’ailleurs proscrits dans nos fondamentaux.
S’engager au delà de nos spécificités, c’est espérer une prise en compte de chaque difference, chaque contradiction pour en faire une Force, dans l’optique d’un développement collectif harmonieux.
Hélas, les opportunismes et les esprits miteux, pitoyables animés par la haine, la revanche, l’égoïsme, l’esprit du mal, opereront toujours à contre courant de l’histoire des principes qui fondent les grandes nations et sous-tendent les grands peuples.
Un peuple n’est pas seulement grand par l’espace de son pays, mais par la vision qui l’anime
Malheureusement, notre monde est truffé de misogynes opportunistes, travestis en citoyens modèles, en progressistes ou démocrates de bureaux ou de salons…. Rien que des thèseurs libres, des manipulateurs véreux et des marmailleurs hors paires devant l’Eternel, n’aspirant qu’à assouvir leurs intérêts égoïstes et machiavéliques.
Puisse Dieu sortir le Burkina Faso de la “Haute Marmaille” des Grands manipulateurs devant l’Eternel.
Puissions nous au delà de nos divergences inscrire le Burkina Faso parmis les Grandes nations qui on su se réinventer dans les moments cruciaux de survie, qui ont oser changer de paradigme et de logiciel pour se sortir de l’ornière, au delà du clientelisme, du clanisme partisant et tendancieux.
On peut tromper le peuple un instant, on ne peut le tromper un long moment. Il viendra irrémédiablement un temps ou le temps lui même sera au discernement, à l’éclosion de la vérité face aux actes posés et intrigues entretenues.

Tant que nos discours, nos propos ne seront pas en concordance et en adéquation avec nos actes, quelques soient l’adhésion populaire dont nous semblions jouir pendant un moment, semblions dis-je…. elle s’émoussera et se dissipera comme du vent.
Vanité des vanités, tout n’est que vanité et éphémère sous ce Soleil.
Une pensée spéciale à nos valeureux Soldats qui ont payé un lourd tribu dans la défense de la nation, Force et courage à eux et aux VDP, résilience aux nombreux PDI et à nos vaillantes populations du Faso. Paix à l’âme de nos nombreux disparus et prompt rétablissement aux blessés.
Dieu bénisse davantage et veille sur notre mère patrie le Burkina Faso.

Saran S. S.

Previous articleConvention 190 de l’OIT : La CSB en campagne pour sa ratification par le Burkina Faso
Next articleOuagadougou : Les commerçants  s’opposent à la nomination de M Nagalo comme ministre du commerce

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here