Le lundi 28 septembre 2020, les fidèles musulmans du quartier Noinsin de Ouagadougou ont organisé une séance de prière pour la paix durable et la cohésion sociale et religieuse au Burkina Faso. La cérémonie a été marquée par la présence de sa majesté le Larlé Naaba Tigré et le Cheick Halidou Sana de Ouagadougou.

Depuis janvier 2016 le pays des hommes intègres connait des attaques terroristes, occasionnant de nombreuses pertes en vie humaine. Ce climat d’instabilité que le pays vit a un peu influencer le vivre-ensemble. Consciente de cette situation, ces fidèles musulmans ont initié cette journée de prière pour implorer le seigneur, afin que le pays retrouve sa quiétude d’antan dans un climat de paix durable. Au cours de cette cérémonie les musulmans ont profité faire une doléance au Larlé Naaba sur l’achèvement de leur mosquée. Ce dernier a rassuré aux fidèles musulmans de Nonsin que ça sera une chose faite dans un bref délai.

Pour le Larlé Naaba, cette union de prière est la bienvenue surtout en cette période difficile que le pays traverse. Il a laissé entendre qu’en tant que homme de foi, cette visite est un signe d’amour et de reconnaissance pour son pays. « Que tu sois musulman, catholique, protestant, animiste j’ai toujours montré ma disponibilité, ma modestie pour la paix et la cohésion sociale et religieuse au Burkina ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *