Le groupe municipal de la majorité a animé une conférence de presse le mardi 30 juin à Ouagadougou. Cette conférence a pour objectif, de démentir les propos tenus par les groupes de parti municipaux de l’opposition à savoir l’UPC et le CDP et d’éclairer l’opinion publique sur les faits suivants : la tenue de la session municipale du lundi 22 juin 2020, les procédures d’acquisition des 77 véhicules  par la mairie, l’augmentation des loyers des infrastructures marchandes et l’appel à la révocation du bourgmestre de Ouagadougou.
Selon, le groupe municipal de la majorité, la session du conseil municipal tenue le 22 juin passé avait été convoquée initialement par le maire pour se tenir le 19 mars. Les documents soumis pour adoption avaient du reste déjà été ventilés aux 12 arrondissements pour transmission aux conseillers.
Sur le sujet de l’acquisition des véhicules, le groupe municipal de la majorité plaide à ce que leurs adversaires corrigent certains mensonges. Contrairement aux allégations des conseillers du CFOP qui parlent d’un abus de confiance, de faux et usage de faux, force est de reconnaître que ces derniers ont assisté à tout le processus et voté en toute liberté en faveur de cette délibération d’acquisition par crédit-bail de ces véhicules.
Pour la question de l’augmentation des loyers des infrastructures marchandes, le groupe estime que le CFOP fait preuve de mauvaise foi. Selon eux, il s’agit d’une part de mettre fin à une escroquerie dont la mairie est victime depuis belle lurette. Pour ce qui concerne la révocation du maire, le groupe municipal de la majorité, relate que cela ne relève pas de la rue. Elle est d’ordre juridique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *