Le stade régional de Fada a accueilli, le samedi 7 novembre 2020, le grand meeting de campagne du candidat du MPP à la présidentielle, Roch Marc Crhistian Kaboré. Venus de la Gnagna (Bogandé), du Gourma (Fada), de la Komandiari (Gayeri), de la Kompienga (Pama) et de la Tapoa (Diapaga), les militants lui ont promis le coup K-O. au soir des élections.

1

Après le Grand meeting de lancement de la campagne électorale présidentielle législatives du 22 novembre 2020, le candidat du MPP, Roch Marc Christian Kaboré a tenu son meeting régional de l’Est, le samedi 7 novembre 2020 dans la cité de Yendabli.

Objectif, conquérir cette région dont la population représente 8% des Burkinabè.
Devant une foule acquise à la cause du MPP et de son champion, Roch Marc Christian Kaboré, le directeur provincial de campagne, Ousmane Boly, candidat tête de liste du MPP/Gourma aux législatives a, au nom des militants et sympathisants du MPP de la région de l’Est, a souhaité la bienvenue au candidat Roch Marc Christian Kaboré et son équipe nationale de campagne. « En dépit des immenses difficultés multiformes qui ont émaillé votre premier mandat, vous avez sacrifié votre nom en demeurant stoïque, imperturbable, bâtisseur », a-t-il souligné, avant de témoigner l’engagement des populations de la région à le porter au pouvoir d’Etat par un coup K-O.

«Avec vous, nous avons foi en un avenir radieux pour notre pays », a soutenu Ousmane Boly

75 partis en appui

Le représentant des 75 partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP), Vincent Dabilgou, a indiqué que de tous les candidats, Roch Marc Christian Kaboré est le candidat du peuple. « Dans la région de l’Est, nous avons décidé de faire une synergie d’actions pour un coup K-O », a-t-il soutenu. Il a
donc invité la population à rester toujours mobilisée jusqu’au 22 nombre 2020 pour lui assurer une victoire éclatante à la présidentielle et une majorité confortable à l’Assemblée nationale.

«Je suis venu saluer votre courage, votre patriotisme et votre résilience malgré la situation difficile que traverse la région », a
lancé Roch Marc Christian Kaboré. Et pour cause, a fait savoir le candidat du MPP, comme un seul homme, le Gourma s’est mis debout pour affronter le terrorisme. Beaucoup ont perdu la vie, plusieurs autres ont quitté leur terres pour se réfugier ailleurs, a t-il fait savoir. Il a fallu former et équiper l’armée burkinabè pour y faire face.
Grâce à la résilience de la population et aux efforts FDS et des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), a-t-il poursuivi, le Burkina Faso prend progressivement le dessus sur les forces du mal. « Nous n’allons jamais plier
l’échine. Nous allons nous battre jusqu’à finir avec le terrorisme, pour faire du Burkina Faso, un pays solidaire, de paix et prospère », a-t-il argué.
Depuis Djibo, j’ai lancé un appel à tous les Burkinabè qui ont commis l’erreur d’entrer dans cette pratique que s’ils déposent les armes, ils pourront nous rejoindre pour qu’on construise ensemble le Burkina Faso.

L’Est subdivisé en 3 régions

Roch Marc Christian Kaboré a noté que malgré les crises sécuritaires, sanitaires et la fronde sociale, de nombreuses réalisations ont été faites dans cette partie du Burkina et partout sur le territoire national en cinq ans. « Cinq ans, durant, nous avons construit le Burkina Faso ensemble.
Nous avons eu des résultats à travers la construction de CSPS, d’écoles, d’adductions d’eau potable, de forages, de routes et du pont de la Sirba », a-t-il cité, entre autres. Pour le prochain quinquennat, le candidat du MPP a
promis un avenir meilleur à la région qui regorge d’énormes potentialités pastorales, minières et agricoles.

En effet, a-t-il fait savoir, la région de l’Est sera subdivisée en trois régions, le CHU de Fada sera construit, de même qu’un lycée scientifique. « Pour l’agriculture, nous avons demandé l’achat de 1000 tracteurs qui seront subventionnés à 50% pour optimiser la production agricole.

Il faut qu’on puisse définir des zones de pâtures et des pistes rurales pour éviter les conflits entre agriculteurs et éleveurs. Nous
mettrons des aliments pour bétail à la disposition des éleveurs », a t-il signifié. Pour donner toutes les chances à la région de bénéficier de ces réalisations entre 2021
et 2025, Roch Marc Christian Kaboré a sollicité les voix et soutiens de la population pour qu’au
soir du 22 novembre, la victoire soit éclatante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *