Depuis le 31 octobre 2020, treize candidats sont en lice pour conquérir le fauteuil présidentiel de Kosyam. Chacun essaie tant bien que mal de convaincre l’électorat à travers un programme de société concocté pour la cause.  Dans cet extrait, voici ce que Kam yéli  Monique, candidate du Mouvement pour la Renaissance du Burkina (MRB) propose  comme perspectives stratégiques inédites dans le secteur de la sécurité.

« La défense a pour objet d’assurer en tout temps, en toutes circonstances et contre toutes les formes d’agressions, la sécurité et l’intégrité de l’État, dans le cadre de la souveraineté nationale », lit-on dans le programme de société de l’unique femme à la course pour Kosyam, Kam Yéli Monique. A cet effet, elle indique que la défense doit s’inscrire dans une logique visant à surmonter les clivages et les replis identitaires de toutes sortes et sous toutes les formes, et à enraciner de façon durable l’esprit républicain, et l’attachement à la paix et à la démocratie dans notre pays.

 

Ainsi, partant du fait que le ministère en charge de la défense nationale regorge plusieurs missions, dans la sécurisation du territoire, la quadragénaire à travers son projet envisage cinq perspectives pour réinventer la sécurité nationale. Il s’agit :

  • Du Renforcement des capacités civiles et militaires ;
  • Du Renforcement de l’image des Forces de Défense et de la sécurité ;
  • De la professionnalisation et à la modernisation effective des forces ;
  • Du Renforcement du moral et de l’état d’esprit des troupes ;
  • De la réinsertion des militaires en fin de carrière
  • Source: Fasopic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *