Après sa brillante participation au direct de BF1 d’hier nuit, le candidat Sessouma a aussitôt regagné Bobo tard dans la nuit pour aller à la rencontre de ses militants de Banfora ce lundi 16 novembre.


Le natif de N’Dorala visitait les bornes fontaines des zones non loties. Ce fut l’occasion de comprendre les problèmes d’eau de la Comoé malgré le fait qu’elle soit très arrosée.Les femmes n’ont pas manquer d’exprimer leur ras-le-bol des pénuries d’eau incessantes. Il s’est engagé alors à les soulager une fois élu président. Toujours à Banfora,il s’est rendu dans les cascades d’eaux, histoire de cerner mieux ce drôle de paradoxe. Avant de quitter la cité du Paysan Noir, le candidat Sessouma a visité les chantiers de 11 décembre pour constater l’état d’avancement des travaux. Il y’a lieu de s’inquiéter car la situation n’est guère reluisante au regard des retards constatés ça et là. Même si certains estiment qu’ils seront dans les délais, d’autres espèrent livrer les infrastructures d’ici janvier.
La prochaine étape est Houndé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *