Ce lundi 16 novembre 2020, le tribunal de grande instance de Ouagadougou a donné le verdict du proces sur le recrutement frauduleux  à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Au total sept (07), quatre (04) personnes ont été libérés pour faits non constitués et les trois (03) autres sont condamnés à 12 mois, 20 mois et 30 mois de prison ferme.

Ainsi, l’ex Directeur des ressources humaines (DRH) Norbert Zéda, est condamné à 30 mois de prison ferme et 05 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique.

Quant à son épouse Natacha Ouédraogo, le tribunal lui inflige une peine de 12mois de prison ferme plus 500 000 FCFA avec sursis.

20 mois de prison ferme et 05 ans d’interdiction dans la fonction publique sont requis pour l’ex chef de personnel, Daniel Sawadogo.

Le tribunal donne 15 jours aux condamnés pour faire appel. Pour ce qui est de la reprise du concours, le tribunal se dit incompétent pour décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *