L’association pour la tolérance religieuse et le dialogue inter-religieux (ATR/DI) a animé une conférence de presse ce jeudi 20 août 2020 à Ouagadougou. Cette conférence avait pour objectif de renforcer les capacités des participants autour des expressions sur les religions traditionnelles en relation avec le judaïsme, le christianisme, et l’islam.

Depuis 2008 l’ATR/DI a mené des actions de plaidoyer pour que la religion traditionnelle soit considérée par l’Etat et les autres faîtières religieuses, comme une religion à part entière, à travers des émissions radiotélévisées, des rencontres avec des responsables administratifs.  L’ATR/DI a également eu des discussions avec des personnes ressources laïques et religieuses et animé des débats dans les médias et les réseaux sociaux.

Des chefs coutumiers  à cette conférence

L’ATR/DI a pour objectif d’amener les populations à se soucier du danger que constitue l’intolérance en général et l’intolérance religieuse en particulier, sensibiliser les citoyens afin qu’ils s’impliquent dans la promotion de la tolérance religieuse et du dialogue inter-religieux à tous les niveaux de la société et de promouvoir la coexistence pacifique entre les confessions religieuses, les races, les groupes ethniques et les personnes des deux sexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *