Accueil ACTUALITÉ SONABEL : La Gestion de la période de pointe 2022 expliquée en...

SONABEL : La Gestion de la période de pointe 2022 expliquée en français facile aux journalistes

1136
0

Dans le cadre de sa campagne de communication sur la pointe, période généralement marquée par une importante hausse de la demande en énergie électrique, le Département Communication et Relations Publiques de la SONABEL a organisé une session de formation les 29 et 30 mars 2022 à Tenkodogo au profit des journalistes de la presse nationale et des responsables de la Communication des institutions partenaires de la SONABEL dans le secteur de l’énergie électrique.

Cette formation a permis à une trentaine de femmes et d’hommes de média de comprendre les concepts, le vocabulaire et le jargon qui sont généralement utilisés par les électriciens. Le Directeur général de la SONABEL M. Ahmed Baba Coulibaly qui était en tournée d’exploitation à Tenkodogo a tenu à remercier de vive voix les journalistes qui facilitent une bonne communication entre la SONABEL et sa clientèle.

Les différentes techniques de production de l’électricité au Burkina dont les principales sont les centrales thermiques, les centrales hydroélectriques et les centrales solaires ont été expliquées en termes simples par le Directeur de la Production M. Paul Compaoré.

 Le Chef du Département Transport et Mouvement d’Energie, M. Grégoire Tapsoba pour sa part a fait le point des installations qui permettent d’importer et de transporter l’énergie électrique à travers le Réseau National Interconnecté.

Abdoulaye Zongo Directeur de la Distribution a permis aux journalistes de connaître comment l’électricité passe de 225 kilovolts à 400 ou 230 volts chez les consommateurs industriels, administratifs et domestiques. Le service continue de dépannage des clients et les différents projets de la SONABEL pour raccorder le maximum de ménage et de service sur toute l’étendue du territoire ont été expliqués aux participants.

Le Directeur Commercial et de la Clientèle M. Abdoulaye Sawadogo a expliqué en français facile ce qu’est la période de pointe énergétique : « la pointe de consommation correspond à la période où la demande en électricité est la plus élevée du fait de l’effet de la chaleur. Cette forte demande met à rude épreuve les infrastructures de production, de transport et de distribution de l’énergie électrique et nécessite qu’elles fassent l’objet d’une maintenance adéquate et soient préparés en conséquence pour cette période. »   Mais M. Sawadogo Abdoulaye rassure la clientèle que cette année 2022 la SONABEL a une offre d’énergie conséquente pour satisfaire la demande en pleine croissance des utilisateurs de l’électricité au Burkina.   Mais il rappelle que nous sommes dans un domaine technique où on n’est jamais à l’abri d’une surprise. Une panne quelconque peut intervenir et occasionner des coupures qui peuvent être maitriser rapidement. Au stade actuel, le Directeur Commercial et de la Clientèle est confiant qu’il n’y aura pas de délestage en 2022. Et les journalistes ont bien compris au cours de cette formation, la différence entre une coupure d’électricité et un délestage.

Le directeur Commercial a saisi l’occasion pour expliquer les nouveaux moyens de paiement électronique, sûrs et fiables mis à la disposition de la clientèle 24 heures sur 24 pour éviter les déplacements et les attentes aux guichets de la SONABEL.

La dernière session de la formation a été consacrée à la sécurité sur les installations électriques. Le chef du Département Prévention et Sécurité de la SONABEL M. Larba Dipama a expliqué l’augmentation du nombre d’accidents d’origine électrique enregistrés par la SONABEL ces dernières années. Ces accidents sont généralement liés à la négligence ou à la méconnaissance des règles de sécurité électrique des professionnels ou des utilisateurs de l’électricité et surtout à l’incivisme de certains acteurs qui côtoient dangereusement les ouvrages et infrastructures actives au mépris de la règlementation en vigueur en matière d’urbanisme.  Il y a également des accidents électriques domestiques dus à de mauvaises installations intérieures ou à des équipements électroménagers non conformes.

Le Chef de Département Communication et Relations Publique M. Boni Cheick Oumarou dans une note de conclusion à la fin de la formation a montré la disponibilité de la SONABEL à recevoir de la clientèle et des journalistes toute suggestion qui permettrait d’améliorer la qualité des services à la clientèle et de remplir la mission de service publique qui sont des objectifs stratégiques pour la SONABEL.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here