Accueil ACTUALITÉ Stratégie de reconquête du territoire : Trois « instructions stratégiques » données aux SG...

Stratégie de reconquête du territoire : Trois « instructions stratégiques » données aux SG des ministères et institutions

283
0

Les secrétaires généraux des ministères et institutions se sont rencontrés ce mardi 11 octobre 2022 à Ouagadougou pour la deuxième session du cadre de concertation des SG institué le 1er septembre dernier par le Secrétaire générale du gouvernement et du Conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara. La session de ce jour a consisté surtout autour des dossiers urgents identifiés autour de trois points importants: la sécurisation des sites hydrauliques, la production agricole, la santé.

Avec la reconfiguration du pouvoir par le Mouvement patriotique pur la sauvegarde et la restauration (MPSR), le président du Faso, capitaine Ibrahim Traoré se focalise sur des « dossiers urgents » qui méritent que l’administration publique concentrent son attention.

Le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara, a transmis les instructions du chef de l’Etat aux SG, le 11 octobre 2022

Les Secrétaires généraux des ministères et institutions ont donc été invités à réfléchir à des stratégies pour :

  • la sécurisation des sites et investissements hydrauliques pour des activités agro-sylvo-pastorale en vue de dresser une cartographie des aquifères et des infrastructures hydrauliques afin de permettre d’apprécier les enjeux des différentes ressources pour le développement socio-économique du pays;
  • la mise en place d’un plan d’urgence pour la production de campagne sèche dans la région du nord afin de permettre d’accroître la production, la disponibilité et l’accessibilité alimentaire aux populations de cette partie du territoire qui abrite un grand nombre de personnes déplacées internes ;
  • la mise en place d’un plan d’urgence d’accès aux services de santé qui consistera notamment à faire la situation des zones sanitaires affectées par l’insécurité empêchant les activités de santé, faire la situation des zones sans ambulance, faire la situation des zones en besoin de laboratoires et de radiographies, recenser les véhicules V8 au sein des départements ministériels pour les transformer en ambulances militaires ou civiles.
Les SG de ministères et institutions ont été invités à traiter les dossiers avec plus de diligence.

« Vu l’importance d’une synergie d’action, nous sommes de ce fait interpellés à faire preuve de collaboration, d’abnégation et de dévouement pour faciliter l’atteinte des objectifs de la Transition et partant l’amélioration des conditions de vie des populations », a souligné le secrétaire général du gouvernement à l’ouverture de la rencontre.

Source : Sidwaya

Previous articleArrestation du LCL Zougrana : Un groupe de citoyens demande sa libération!
Next articleLutte contre l’insécurité urbaine : Trois (03) réseaux de présumés malfrats démantelés par la Police Nationale à Ouagadougou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here