Accueil ACTUALITÉ Syndicats du BTP : La problématique du travail décent au centre d’un...

Syndicats du BTP : La problématique du travail décent au centre d’un forum syndical à Ouaga

445
0

La Fédération des Travailleurs des Bois et Bâtiments du Faso ( FTBBF), La Fédération Nationale des Travailleurs de la Construction et de la Sylviculture (FNTCS),  et le Syndicat Nationale des Travailleurs des Bois et Bâtiments (SNTBB), ont organisé ce jeudi 10 août 2023 à Ouagadougou, un forum national sur le travail décent dans les secteurs du Bois et du bâtiment au Burkina Faso.

Le Forum a eu pour thème : « La problématique du travail décent dans les entreprises nationale et multinationale du bois et du bâtiment au Burkina : Enjeux, défis et perspectives ». Il a pour objectif d’analyser les progrès réalisés en tenant compte des nouveaux défis afin de proposer des alternatives pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du Burkina Faso. Prévu du 10 au 11 août, le forum regroupe une quarantaine de participants qui seront outillés sur la problématique du travail décent au Burkina Faso à travers des communications.

Selon Constant Michel Nabyouré porte-parole des trois syndicats, si le concept de travail décent fait son chemin au Burkina Faso, il est à craindre que la situation socio-politique et sécuritaire du pays et les crises alimentaires chroniques liées au changement climatique ne facilitent pas la tâche. Il a indiqué que l’engagement des acteurs est insuffisant et les objectifs ne sont pas atteints. « Si un employeur peut se permettre de renouveler un contrat autant de fois qu’il veut, l’emploi n’est pas sécurisé. Par exemple, dans le secteur du BTP, on paie un salaire au-dessus de la moyenne, mais l’emploi est précaire et il sort du cadre décent ». A laissé entendre monsieur Nabyouré

Constant Nabyouré, porte-parole des trois syndicats au milieu

 Pour terminer, il a souhaité une union sacrée de tous les acteurs et que des dispositions sectorielles soient adoptées, notamment certaines conventions. Par exemple celle du secteur BTP (bâtiment travaux publics) qu’ils ont déposé sur la table du patronat et qui n’a toujours pas connue de signature pour son application.

Boko Timothée coordinateur du projet BCPA au milieu

Boko Timothée coordinateur du projet BCPA, a indiqué que malgré l’importance du secteur du bois et du bâtiment au Burkina Faso, il est confronté à de nombreuses difficultés d’où l’idée d’organiser ce forum national qui va permettre aux participants d’être des acteurs pour la mise en œuvre effective du travail décent au Burkina Faso. Il a invité les participants à suivre attentivement les travaux qui revêtent un intérêt particulier.

Une vue des participants

Previous articleAviation : l’ANAC exige un nouveau programme de vols à Air-France pour reprendre ses vols sur Ouagadougou
Next article2è Sommet de la CEDEAO : La négociation avec le régime militaire au Niger doit être le “socle de notre approche”,