Le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat Arouna Kaboré a présidé, le samedi 04 juillet 2020 à Saponé, la cérémonie de dévoilement du chapeau de Saponé. Etaient présentent à cette cérémonie, le ministre de la culture Abdoul Karim Sango, le maire de la commune de Ouagadougou Armand Béouendé, les chefs coutumiers et les filles et fils de la localité.

Le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Arouna KABORÉ

Le gouvernement Burkinabè dans sa lancée de valoriser les produits du terroir a initié un projet pilote de labellisation de 04 produits locaux Burkinabè à savoir: le pagne tissé, le Faso Danfani, le chapeau de Saponé, le beurre de karité, les produits de cuirs et peaux de Kaya. Après le dévoilement du label Faso Danfani, aujourd’hui c’est le tour de cette valeur ancestrale, qui donne de la valeur ajoutée à la culture du Burkina, une identité de la culture ( le chapeau de Saponé)

Pour le ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat le chapeau de Saponé est devenu aujourd’hui un symbole fort de la culture Burkinabè. C’est un grand plaisir pour lui de prendre la parole en ce jour spécial pour les filles et fils de Saponé pour présider cette cérémonie de grande envergure. Aujourd’hui, il se réjouit de l’état d’avancement de ce projet de labellisation du chapeau de Saponé et espère vivement que les différents acteurs de la chaîne de valeur feront bon usage de cet instrument d’identification et de valorisation de ce patrimoine culturel afin que le label puisse rayonner tant niveau national, régional et international. Il ajoute qu’un film documentaire sera fait sur ce riche patrimoine afin que le monde entier puisse voir la valeur ajoutée de ce patrimoine. Au nom du gouvernement le ministre Arouna Kaboré a offert une somme de 500 000 fr à la coopérative des producteurs villageois du chapeau de Saponé pour les encourager à continuer dans la dynamique de tissage des chapeaux.

Naaba Sigrid de Saponé.

Le chef de Saponé avant de prendre la parole, a saluer les aïeux, car ce sont eux qui ont légué le chapeau de Saponé comme un patrimoine aux générations actuelles, surtout Naaba Kouda  qui avant sa mort à relater que un jour viendra que ce chapeau de Saponé deviendra une vitrine de développement pour Saponé et tout le Burkina. Pour le chef de Saponé les vœux de grand-pères ont été  exaucé . Ce grand jour tant annoncé depuis belle lurette est arrivé. Dans son allocution aussi il a réitéré ses sincères remerciements  au gouvernement qui travaille d’arrache-pied pour le développement des produits locaux Burkinabè, car pour lui, la culture reste et demeurera leur identité et est aussi un fer de lance du développement. Le chef da Saponé  a terminé ses propos en exauçant Dieu et les mânes de leur ancêtres a bénir la saison hivernale en cours.

Asseta KABORE, représentante de la coopérative des producteurs du chapeau de Saponé.

Pour la représentante de la coopérative des producteurs du chapeau de Saponé, c’est un grand jour pour les filles et fils de Saponé.<<nous accueillons ce label avec une joie inestimable, nous jouerons notre partition sur la production, pour le rayonnement de ce chapeau à l’échelle nationale et internationale. Ça sera une grande source de revenus qui va nous permettre de soutenir nos maris dans la scolarisation de nos enfants et autres dépenses liées à la famille, je remercie le gouvernement pour cette initiative noble..>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *