Accueil ACTUALITÉ 61e anniversaire des forces armées nationales : La question du terrorisme au...

61e anniversaire des forces armées nationales : La question du terrorisme au cœur de cette célébration

54
0

La cérémonie officielle de célébration du 61e anniversaire de la création des forces armées nationales s’est tenue le lundi 1er novembre 2021 à Ouagadougou. La cérémonie a été présidé par Roch Marc Christian Kaboré. C’était en présence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré et 175 militaires issus de toutes les garnisons du pays qui ont été décorés de la “Croix du combattant”.

« 61 ans au service de la défense de la patrie : tous ensemble pour un vibrant hommage aux Forces Armées Nationales et un engagement décisif pour vaincre le terrorisme ». C’est sous ce thème que les forces armées du Burkina Faso ont célébré, ce lundi 1er novembre 2021, le 61e anniversaire de leur création. Vu le contexte sécuritaire difficile dans lequel se trouve notre pays, cet anniversaire s’est déroulé dans la sobriété et dans le recueillement, avec une série d’activités parmi lesquelles, la remise de distinctions honorifiques à des éléments de l’armée.

Ils sont au total 175 sur le territoire national, dont 60 à Ouagadougou, à avoir été décorés de la “Croix du combattant”, une médaille attribuée à tout militaire en position d’activité ou de réserve, ayant posé un acte de bravoure ou ayant été blessé sur le théâtre d’opération.

Pour Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso, Chef suprême des armées, cette célébration est « l’occasion de faire le point de ce qui a été fait par notre armée au bout d’une année, regarder également les combats qui ont été menés, les échecs et les succès, mais également, avoir une pensée pieuse pour tous les éléments des forces de défense et de sécurité et leurs familles ».

Le ministre en charge de la Défense, le général Aimé Barthélémy Simporé, a indiqué que « dans le combat de notre Nation contre ce péril terroriste, les forces des défenses et de sécurité, en première ligne du combat, ont payé un lourd tribut en termes de vies humaines”.

“C’est avec courage, et esprit de sacrifice, qu’elles assument le devoir patriotique au prix de nombreux sacrifices en vies humaines, en blessures, en traumatismes psychologiques, en déchirures familiales, etc. Mais c’est avec détermination qu’elles poursuivent le combat », a-t-il précisé.

Selon lui, ceux qui ont reçu la reconnaissance de la Nation, font partie de ceux qui se sont particulièrement distingués par leur bravoure sur le terrain.

Le ministre de la Défense nationale, a aussi salué la clairvoyance du Chef de l’Etat, pour la décision prise en 2018, d’engager notre pays dans l’écriture de nouveaux référentiels sur la sécurité nationale, lesquels sont en cours d’adoption. Cette stratégie, il faut le rappeler, propose un changement de paradigme fondé sur la conviction largement partagée par tous les experts que la réponse militaire seule ne suffit pas à vaincre le terrorisme.

“En effet, pour la mise en œuvre de cette stratégie, « il importe que notre Nation se lève comme un seul homme afin de déclencher le sursaut national qu’exige le contexte actuel. Il est temps, tous ensemble, d’une même voix, de dire non au terrorisme”, a laissé entendre le ministre de la Défense nationale.

Ses propos ont été corroborés par ceux du Chef de l’Etat, pour qui, cette stratégie va être déroulée dans les jours à venir, y compris la Politique nationale de sécurité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here