Home A LA UNE 6e congrès extraordinaire du SYSFMAB : Installation du nouveau Bureau pour relever les...

6e congrès extraordinaire du SYSFMAB : Installation du nouveau Bureau pour relever les défis

2
0

 

Photo de famille des membres du nouveau bureau

Le Syndicats des Sages-femmes, Maïeuticiens et Accoucheuses du Burkina (SYSMAB) a tenue son 6e congrès extraordinaire le samedi 13 février 2021 à Ouagadougou, en vue  du renouvellement des membres de son Bureau exécutif sous le thème : « Rôle de la sage-femme, du maïeuticien et de l’accoucheuse dans la lutte contre le Covid-19 ». Cette occasion a été aussi une tribune pour les membres de faire le bilan de leurs activités antérieures et aussi se fixer des perspectives afin de relever les défis qui se posent dans le secteur de la santé au Burkina en général, celui de la santé maternelle et infantile en particulier.  Des doléances ont été faites à l’endroit du gouvernement pour la réussite dans leurs métiers.  C’était en présence du secrétaire générale de la Confédération Syndicale Burkinabé (CSB) monsieur Guy Olivier Ouédraogo, le président du mois d’Unité d’Action Syndicale (UAS) monsieur Paul Kaboré, le Dr Alfred Ouédraogo et le représentant du ministre de la santé monsieur Kaboré.

Une vue des participants à ce congrès extraordinaire

 

Le SYSFMAB a vu le jour en 1997 dans un esprit de fraternité et a

beaucoup contribué pour l’épanouissement des travailleurs dans le domaine de la santé à travers une mutation de trois syndicats devenus porte-voix des sages-femmes, des maïeuticiens d’Etat et des accoucheuses. Le nouveau bureau est formé de quinze (15) membres et constitué de membres titulaires et des membres adjoints.

Madame Kabré secrétaire générale sortante.

Pour la secrétaire générale sortante madame Kabré, elle n’a pas manqué de remercier ses camarades qui l’on soutenu pendant ces années à la tête du SYSFMAB et leur a réitérer son accompagnement dans la réussite de leur mission. Elle a aussi salué les partenaires sociaux pour leurs disponibilités et les exhortes à toujours les appuyer dans leur démarche. Ce fut aussi l’occasion d’évoquer les problèmes auxquelles les agents de santé font face au quotidien à savoir : l’insuffisance de matériels adéquat, l’insécurité dans les lieux de leur travail à travers les agressions et l’absence d’une carrière. Elle se dit optimiste et pense que le gouvernement s’attèlera pour trouver des solutions idoines à leur égard.

Iness Kaboré/Sanou secrétaire générale entrante

La nouvelle secrétaire générale Iness Kaboré/Sanou a traduit sa reconnaissance au bureau sortant et surtout à sa camarade secrétaire générale sortante qui n’a ménagé aucun effort pour faire de l’action syndicale une réalité au sein du SYSFMAB. Situation oblige, la lutte contre le Covid-19 serait le premier chantier de ce nouveau bureau, à travers des sensibilisations. La SYSFMAB par la voix de leur nouvelle secrétaire générale invite l’Etat à faire des investissements massifs dans les services de soins et de santé publique. Le respect strict des droits de tous les travailleurs, que la fonction publique hospitalière soit une réalité afin que les soins de qualité soient offerts à la population Burkinabé par un personnel qualifié, reconnu et valorisé. Une protection sociale des populations incluant l’assurance maladie et une extension de la sécurité sociale aux populations vulnérables, une manière de réduire les inégalités sociales. Un système de santé de qualité doté de plateaux techniques pouvant faire face aux pandémies et aux pathologies nécessitant souvent des prises en charges à l’extérieur et enfin un dialogue social constructif respectueux.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here