Accueil ACTUALITÉ Appel du MPSR à l’union pour la refondation du Burkina : La LINAB...

Appel du MPSR à l’union pour la refondation du Burkina : La LINAB se dit prête à les accompagner

343
0

Dans leur élan d’accompagner les nouvelles autorités du pays à la refondation du Burkina Faso, la Ligue Nationale des Arabophones du Burkina (LINAB) était face à la presse ce jeudi 3 février 2022 à Ouagadougou, pour divulguer leur recommandations.

La LINAB répond au besoin des apprenants de la langue arabe et des détenteurs des diplômes arabophones au Burkina Faso. C’est un cadre d’expression et de discussion par excellence sans distinction. Elle a pour objectif principale de promouvoir et de développer la culture arabophone au Burkina.

Sur la base de l’appel des nouvelles autorités du pays à l’endroit de toutes les forces vives de la nation à faire leurs contributions pour la refondation de la nation, la LINAB se dit être prête à accompagner le MPSR pour que la nation burkinabè retrouve sa quiétude d’antan.  « Nous leaders de la Ligue Nationale des Arabophones du Burkina (LINAB) nous exprimons notre entière disponibilité à collaborer dans tout ce qui rentre dans l’intérêt supérieure de notre chère patrie. » a laissé entendre Bahadio Mohamed.

Photo de famille

Les recommandations de la LINAB aux nouvelles autorités sont entre autres d’œuvrer, à ramener la sécurité et la stabilité dans le pays et au retour des déplacés internes chez eux comme priorité, le vivre ensemble et la cohabitation pacifique et à les consolider.  Elle appelle les différentes parties et toutes les couches sociales à la retenue et à mettre l’intérêt de la nation au-dessus des intérêts individuels, elle exige des autorités, un travail inlassable à la lutte contre la corruption et l’incivisme, la réalisation de la justice sociale et le traitement équitable de différentes confessions religieuses de façon à créer une harmonie sociale et une implication de toutes les compétences dans les différents domaines pour l’édification de la patrie.

Dr Oumarou Ganamé, président de la LINAB

Pour le président de la LINAB, sa structure n’étant pas politique, ne peut que prendre acte de l’avènement du MPSR. Par ailleurs, elle est prête et même engagée à apporter aussi sa touche à l’édifice nationale si nécessaire selon le jugement des nouvelles autorités. « Nos actions se limite à la résolution des problèmes des Arabophones, leur promotion et intégration socioprofessionnelle. Pour cela, nous sommes aussi capables d’apporter à tous les niveau notre expertise. », a déclaré Dr GANAME

Souleymane Ouédraogo.

Previous articleSommet de la CEDEAO  : Aucune nouvelle  sanction à l’endroit du Burkina
Next articleCAN 2021: l’Egypte retrouve le Sénégal en finale de la CAN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here