Accueil A LA UNE Burkina : L’IGB outille les acteurs de l’information géospatiale de nouvelles données

Burkina : L’IGB outille les acteurs de l’information géospatiale de nouvelles données

70
0

L’Institut Géographique du Burkina (IGB) a organisé un atelier de formation en faveur des acteurs de l’information géo spatiale ce mercredi 16 décembre 2020 à Ouagadougou. Pendant 48 heures, ils échangeront  sur les nouvelles données de l’information géo spatiale en vue de permettre aux décideurs de prendre des décisions et permettre aux utilisateurs d’accéder facilement aux sites.

Développer l’information géospatiale en Afrique, c’est l’objectif que vise l’Institut Géographique du Burkina (IGB) à travers cet atelier de formation. Initié par les Nations Unies pour aider les pays en voies de développement, ces informations géospatiales permettront aux décideurs de disposer des données pour pouvoir prendre des décisions sur certaines infrastructures.

Pendant 48 heures, les acteurs, les producteurs et les utilisateurs de l’information géo spatiale seront amenés à travailler sur un certain nombre de documents pour leur permettre de mieux approfondir leurs connaissances dans l’organisation des informations au niveau des secteurs de développement.

Le directeur général de l’IGB Halidou Nagabila

« Nous avons atteint une phase où nous souhaitons que l’ensemble des acteurs, des producteurs et les utilisateurs de l’information géospatiale puissent connaitre le concept de cette initiative son contenu, ses objectifs et le niveau de développement que nous sommes atteinte de nos jours », a indiqué le directeur général de l’IGB Halidou Nagabila.

A l’issu de cet atelier, un plan d’action sera élaboré pour une feuille de route de ce projet. Pour le chargé de mission au ministère des infrastructures Sidiki Boubakar Ilboudo, ce sera un outil de travail  qui va permettre au ministre des infrastructures de pouvoir prendre certaines décisions.

Selon M. Nagabila, si les décideurs burkinabè arrivent à mettre cette feuille de route en marche, il y aura une grande amélioration des différents secteurs de développement parce qu’il y aura un ensemble de données qui permettront de capitaliser ce qui existe sur le territoire national, de comprendre ce qui manque aux différentes régions et faire des programmes gouvernementaux pour assurer le développement au niveau national. En outre, cet atelier de formation va permettre à l’IGB de disposer un groupe d’expert de l’information géospatiale pour soutenir les autres pays africains.

En rappel, l’information géospatiale est une information que l’on peut obtenir sur un site déterminé et qui permet à un décideur de prendre des décisions ou à un utilisateur de connaitre les déterminants liés au site concerné.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here