Accueil ACTUALITÉ CEP-CAP-BEPC session 2021 : plus de 769 000 candidats sont en composition

CEP-CAP-BEPC session 2021 : plus de 769 000 candidats sont en composition

58
0

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales Stanislas Ouaro a donné le top départ de la composition des examens ce mardi 22 juin 2021, au lycée Saint Viateur de Ouagadougou. Ce sont au total 769 629 candidats qui sont inscrits aux différents examens session 2021 au Burkina Faso.

L’heure de la composition des examens session 2021 a sonné pour les candidats du Brevet d’Études du Premier Cycle (BEPC), du Certificat d’Études Primaires (CEP) et du Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP). Ils sont au total 769 629 candidats qui sont en composition ce mardi 22 juin 2021 sur tout l’étendue du territoire national.

Ces candidats sont repartis dans 1925 centres de composition. Les inscrits au BEPC sont au nombre de 301 357 soit 55,99% de filles contre 317 466 candidats en 2020. Au CEP, ce sont 450 502 inscrits dont 54% de filles contre 441 027 candidats à la session précédente soit un accroissement de 02, 15%. Quant au BEP, ils sont au total 10 762 candidats soit 60,56% de l’effectif des inscrits à l’EFTP contre 7 008 au CAP.

Le ministre Stanislas Ouaro encourage les candidats du BEPC.

Le ministre Ouaro s’est réjoui de l’accroissement de l’effectif au niveau des filles. « La parité est atteinte au niveau du primaire. Au poste primaire, nous avons atteint la parité il y a deux ans et cela s’est confirmé par ces siffles »

Les candidats au CEP ont commencé la composition avec une épreuve de rédaction dont le sujet aborde le civisme dans les établissements scolaires. Pour les élèves du BEPC, ils ont débuté avec une dictée dont le titre est « la poste coloniale », un tirée d’une œuvre qui a pour auteur burkinabè.

Pour le ministre de l’Education, tout est mis en œuvre pour que ces examens se passent dans de bonnes conditions. « Nous avons travaillé à ce que les conditions soient réunies compte tenu du fait que l’année dernière, la plupart de ces candidats n’avaient pas achevés l’année scolaire lorsqu’ils étaient dans les classes intermédiaires. Du point de vue de l’organisation, nous pensons que les candidats sont prêts pour affronter les épreuves », a-t-il indiqué.

Toutefois, le ministre Ouaro a souligné que quelques difficultés ont été constatées au niveau de la région des hauts bassins où les élèves rencontrent des difficultés pour rejoindre leurs centres de composition en ces temps de saison pluvieuse. « Plus de 140 élèves ont du mal à rejoindre leurs centres de composition, mais ce sont des questions qu’on va régler », a-t-il promis.

Au regard de la situation sécuritaire, certains candidats ont été déplacés pour participer à ces examens. « On a toujours eu une organisation pour les élèves du déplacé interne. Ils sont inscrits dans les localités où ils se sont déplacés et ils participent aux examens dans les mêmes conditions », a fait savoir le ministre Ouaro.

Du reste, le Pr Stanislas Ouaro a souhaité un bel examen à tous les candidats de la session 2021.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here