Accueil ACTUALITÉ Chambre de commerce et d’industrie du Burkina : L’heure est au bilan

Chambre de commerce et d’industrie du Burkina : L’heure est au bilan

224
0

Dans le cadre d’échanges et de redevabilité publique dont le but final est de dresser le bilan des activités de l’année écoulée et une mise en œuvre d’un plan stratégique de la mandature 2016-2021, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a organisé une conférence de presse ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou.

Mahamadi Savadogo dit Khadafi au milieu, président de la CCI-BF

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) est le porte-voix institutionnel des milieux d’affaires du Burkinabé. Elle a trois (03) missions essentielles dont celle consultative, représentative et administrative. L’année 2020 fut fortement influencée par la pandémie à Coronavirus dans le monde sans excepter le Burkina Faso. Cependant le taux de croissance initialement attendu à 6,3% a été drastiquement réduit à seulement 2%, ce qui a négativement impacté le secteur privé. Consciente de cette régression, la CCI-BF s’est investie à l’accompagnement des entreprises vers la résilience et au développement, en vue de la relance économique dans le tourment du Covid-19.

La CCI-BF et ses partenaires ont pu mobiliser des recettes fiscales et douanières qui ont atteint le seuil de 1 439,6 milliards de francs CFA contre 1 424,9 milliards de CFA en 2019. Les investissements directs étrangers nets se situent à 172,8 milliards contre 113,7 milliards de FCFA en 2019. Cela a suscité la création de 15 643 nouvelles entreprises, contre 13 137 en 2019.

Au titre des activités propres à la CCI-BF, il y a entre autres, l’avancée notoire du processus de mobilisation du terrain pour la réalisation du port sec multimodal, l’achèvement des travaux de construction du parking dédié aux gros porteurs à Akassato au Benin, la construction d’un campus consulaire, l’ouverture de l’Ecole Burkinabé des Affaires (EBA), l’organisation de la 3e rencontre nationale du cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat-Secteur Privé (CODESP)…

Pour le Président de la CCI-BF, Mahamadi Savadogo dit Khadafi, la CCI-BF en tant que porte-parole des affaires Burkinabé s’est résolument engagée à amorcer la relance économique en poursuivant la mise en œuvre du plan stratégique de la mandature (PSM) 2016-2021, qui a connu un taux d’exécution physique de 91,56% en 2020 contre 80,46% en 2018. Ces statistiques rassurent sur la concrétisation des projets majeurs annoncés au début de sa mandature.

Issaka Kargougou directeur géneral de la CCI-BF, pendant la présentation du Bilan

 Sur les perspectives, l’an 2021 verra l’accélération de la réalisation des grands projets de la mandature tel que le port multimodal de Ouagadougou, l’achèvement de la construction des sièges des nouvelles DCR restantes, l’extension de Boborinter… a souligné Issaka  Kargougou directeur général de la CCI-BF pendant son exposé.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here