Le lundi 12 octobre 2020, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), Siméon Sawadogo a accueilli au sein de son département ministériel, une rencontre de cadrage entre les acteurs du processus électoral. Ce cadre d’échanges et de dialogue a regroupé les formations politiques de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) ainsi que celles affiliés au Chef de file de l’Opposition politique(CFOP) Burkinabè. Il a aussi connu la participation de représentants de la Commission électorale nationale indépendante et d’experts de l’Organisation internationale de la Francophonie(OIF), de l’Union européenne (UE) et de l’Union africaine (UA).

Selon le ministre d’Etat, Siméon Sawadogo, cette rencontre multipartite regroupant le CFOP, l’APMP, la CENI et les experts internationaux, a été l’occasion de poser les jalons pour l’audit du fichier électoral, gage de consensus.
« La rencontre que nous accueillons est très importante pour la suite du processus électoral dans notre pays. Elle permettra aux acteurs impliqués dans le scrutin à travailler de commun accord pour des élections crédibles, transparentes et apaisées, facteur de développement du Burkina Faso », a indiqué le ministre d’Etat Siméon Sawadogo.
Le président du CFOP, Zéphirin Diabré tout comme le représentant de l’APMP, Me Bénéwendé Stanislas Sankara se sont réjouis du projet d’audit du fichier électoral par des experts indépendants. Cette opération permettra selon eux d’avoir un scrutin libre et accepté de tous.
Cette rencontre s’inscrit dans l’esprit du Dialogue Politique, voulu et institué par le président du Faso du 15 au 22 juillet 2019 avec pour objectif de recueillir les contributions de tous les acteurs politiques pour une gestion durable des défis qui se posent au pays des Hommes intègres.

Direction de la communication et de la presse ministérielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *