Accueil ACTUALITÉ Contrebande : un réseau de six malfrats démantelé

Contrebande : un réseau de six malfrats démantelé

73
0

La police nationale en collaboration avec la Douane a mis aux arrêts un réseau de présumés délinquants qui opéraient des zones d’importation jusqu’à  Ouagadougou. Des marchandises d’une valeur estimée à plus de 1 337 277 000 de francs CFA ont été saisie. L’information a été donnée ce lundi 21 juin 2021 au cours d’un point de presse organisé par le commissariat de l’arrondissement de Nongr-Massom.

Les investigations de la police nationale de l’Arrondissement de Nongr-Massom ont permis de démanteler six (06) personnes d’une même bande de présumés délinquants spécialisés dans le cas de bris de scellés, de vol et altération de balises de transit et câbles électriques, de fraude de marchandises, faux et usage de faux en écriture publique et contrefaçon des sceaux de l’Etat.

Des documents saisis par la police nationale.

A la suite de l’enquête, plusieurs objets ont été saisis. Ce sont cinq (05) balises de transit, un lot de documents composé des Etats de chargement, des acquis donnés, des bordereaux de sortie de la chambre de commerce, des documents du conseil Burkinabè des chargeurs contrefaits, un cachet de la chambre de commerce contrefait, un cachet avec la formule « payé en espèce », un dateur, un encreur rouge, divers documents des douanes qui ont été retrouvés.

Natacha Zoungrana, commissaire principale 

Selon la commissaire principale de police nationale de l’arrondissement de Nongr-Massom Natacha Zoungrana, c’est suite à des plaintes reçu du Bureau de suivi de transit de la direction générale des douanes (BSTDGD) et de la société COTECNA que la Brigade de recherches et d’intervention (BRI) du Commissariat de police de l’arrondissement de Nongr-Massom a ouvert une enquête le 29 mai dernier. « Cette bande menait ses activités depuis les zones d’importation jusqu’à la ville de Ouagadougou », a-t-elle précisé.

Oumarou Ouédraogo, Directeur général de lutte contre la fraude.

Le Directeur général de lutte contre la fraude Oumarou Ouédraogo,  a interpellé les commerçants à bien vérifier les documents douaniers qu’on leur rapporte. “La Douane remet des documents composés de quittance et une déclaration en douane. Si les commerçants ont une importation, qu’ils se rassurent que les formalités ont été belle et bien faites au bureaux concernés“, a-t-il conseillé.

Les présumés délinquants

A l’entendre, le réseau a convoyé plus de cinq (05) conteneurs de marchandises sans remplir les formalités douanières et la bande percevait de l’argent pour le transit dont les montants varient entre 3 500 000F CFA et 9 000 000F CFA qu’ils se partageaient.

Il faut noter que ces résultats sont le fruit de la collaboration entre la police nationale et les populations. Mme Zoungrana invite tout le monde à rester vigilant et à dénoncer tout cas suspect aux FDS via aux numéros verts que sont le 17 (Police nationale), au 16 (Gendarmerie nationale) et au 1010 (centre national de veille et d’alerte).

La BRI du Commissariat de police de l’arrondissement de Nongr-Massom poursuit les investigations afin de mettre la main sur les autres brigands en cavale.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here