Le Conseil constitutionnel a organisé, ce jour 10 novembre 2020 à son siège à Ouagadougou, le troisième et dernier atelier de formation de ses délégués en vue du contrôle des élections couplées du 22 novembre prochain. La formation de ce jour a bénéficié aux magistrats de l’ordre judiciaire et de l’ordre administratif du ressort de la Cour d’Appel de Ouagadougou et des hautes juridictions.

Au sortir de ce dernier atelier de formation, c’est en somme 214 délégués qui ont été outillés pour contrôler les opérations électorales le 22 novembre prochain et établir des rapports que la juridiction constitutionnelle prendra en compte pour statuer sur la régularité, la transparence et la sincérité desdites élections.

DCP/CC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *