Accueil A LA UNE DirectAid – Burkina : Une rupture collective de jeûne pour magnifier 35...

DirectAid – Burkina : Une rupture collective de jeûne pour magnifier 35 ans d’actions humanitaires et de développement au Burkina Faso

322
0

DirectAid , ancienne Agence des Musulmans d’Afrique (AMA) , une ONG humanitaire Internationale du Koweït a organisé une rupture collective de jeûne ce vendredi 22 mars 2024 dans un grand hôtel de Ouagadougou. C’était en présence du ministre de Santé et de l’Hygiène Publique  Dr. Robert Kargougou, du Représentant Pays de l’ONG Direct-Aid au Burkina Faso, M. Boukhanfra Radouane, de  plusieurs autorités administrative et politiques, des leaders religieux musulmans et des autorités coutumières.

Une photo de groupe de quelques participants à la rupture collective

L’objectif de cette rupture collective, en ce mois béni du Ramadan 2024,  était de  présenter l’ONG DirectAid  et de faire un point sur les 35 ans de fructueuse coopération avec le Burkina Faso.

le Représentant Pays de DirectAid au Burkina Faso M. Boukhanfra Radouane

Après la lecture de quelques versets du saint Coran pour implorer Allah à l’ouverture de la cérémonie, le Représentant Pays de DirectAid M. Boukhanfra Radouane a souhaité  la bienvenue aux invités avant de  magnifier l’excellence de la coopération entre son ONG et le Burkina qui dure depuis 35 ans. En effet, c’est en 1981 que la DirectAid  né de l’idée de son fondateur le Docteur ABDUL RAHMANE AL SUMMAIT avec pour objectif d’inciter les personnes les plus nanties du moyen orient notamment le Koweït à venir en aide aux populations des zones d’Afrique touchées par la pauvreté et les guerres. Docteur ABDUL RAHMANE AL SUMMAIT était un citoyen koweitien formé dans des universités européennes et américaines, il est spécialiste dans plusieurs domaines de la médecine. Il a eu l’honneur de recevoir la reconnaissance de plusieurs Etats, d’universités et d’institutions mondiales pour son engagement au profit de la médecine et surtout ses actions humanitaires en faveurs des populations les plus démunies. Grace à la vision de son fondateur aujourd’hui l’ONG DirectAid intervient dans  31 pays en Afrique.

Au Burkina Faso, c’est en 1986 que l’ONG a commencé son intervention avec comme tout premier représentant le Docteur Cheick Aboubacar DOUKOURE mais C’est le 29 Janvier 1988 que l’accord de siège sera signée entre la DirectAid et l’Etat Burkinabé.
La signature de cette convention va permettre d’inscrire les interventions de l’ONG dans un cadre officiel et lui permettre d’étendre ses activités sur toute l’étendue du territoire national.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr. Robert Lucien Jean Claude Kargougou saluant les actions de développement de DirectAid au Burkina

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique Dr. Robert Lucien Jean Claude Kargougou a remercié DirectAid et sa représentation au Burkina pour sa grande contribution dans les actions humanitaires et de développement au profit des populations du Burkina. En matière de protection sociale, DirectAid intervient dans la protection de l’enfant à travers la Prise en charge des orphelins et la construction de centres socio-éducatifs , 6 centres socio-éducatifs polyvalents avec plus de 1 000 enfants vulnérables actuellement en cours de prise en charge intégrale.  Sur la plan sanitaire 06 Centres de Santé et de Promotion Social ( CSPS, des caravanes sanitaires annuelles  et des camps ophtalmologiques sont régulièrement organisés. Spécifiquement pour l’éducation qui est la base de tout développement, d’importants investissements ont commencé en 2023 et se poursuivent , afin de faciliter l’accès des enfants à l’école, dans un contexte où l’éducation est mise à rude épreuve par le terrorisme.  Le ministre Kargougou a invité DirectAid a augmenter le budget  de ses interventions qui se situe aujourd’hui à plus de 4 milliards de francs CFA par an dans les années à venir.

La prière de Magrib exécutée par les fidèles musulmans après la rupture du jeûne.

DirectAid – Burkina a son bureau national à Ouagadougou avec des représentations dans (05) cinq régions du pays à savoir le Centre, les Hauts-Bassins, le Centre-Ouest, le Centre Sud et la région de l’Est mais son intervention s’étant sur l’ensemble des (45) quarante-cinq provinces du pays.
Devenu aujourd’hui un des partenaires sure de développement et d’action au Burkina Faso, l’ONG DirectAid  de par ses actions et ses efforts pour le bien-être des populations sera plusieurs fois distinguée par les plus hautes autorités du Burkina Faso à travers plusieurs décorations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here