Accueil ACTUALITÉ Elan de solidarité : La JCI Burkina fait don de vivres aux déplacés...

Elan de solidarité : La JCI Burkina fait don de vivres aux déplacés internes de l’arrondissement 09 de Ouaga

1449
0

La Jeune Chambre Internationale du Burkina Faso (JCI-BF), a procédé ce dimanche 11 juin 2023, à  une remise de vivres, aux personnes déplacées internes de l’arrondissement N°09 de Ouagadougou. Cette pensée pieuse à l’endroit de ces PDI entre dans le cadre d’un programme d’activités de 06 mois initié par la JCI-BF.

Le don est composé de deux (02) tonnes de riz, quarante (40) cartons de spaghetti, plusieurs bidons d’huile, des bonbons, des biscuits et d’autres denrées de première nécessité, d’une valeur totale de 1,5 millions de francs CFA.

Selon Saïdou Sanou, vice-président international de la Jeune Chambre internationale, cette action entre en droite ligne avec la mission principale que la JCI s’est donnée, à savoir : travailler à l’amélioration de la vie des communautés. Il a confié que les actions de la JCI Burkina Faso ne se limiteront pas à ces dons aux PDI. Dans le cadre du projet qui a été entrepris, a-t-il confié, il est prévu aussi des accompagnements sur le plan entrepreneurial, cela va permettre aux déplacés internes de se prendre en charge.

« C’est bien de faire des dons, mais il est important aussi que nous puissions leur apprendre à pouvoir mener des activités et pouvoir avoir des retours sur le plan économique. Nous allons nous atteler à cela, pour que dans les mois à venir, nous puissions les approchés de manière organisée, pour pouvoir les réunir autour d’activités génératrices de revenus et les accompagner », a indiqué le représentant du Président mondial, Saïdou Sanou.

Le don de la JCI Burkina est estimé à plus d’un millions cinq cent mille francs CFA (1 500 000 F CFA). Une somme mobilisée par les jeunes de l’association internationale, dans l’effet de venir en aide aux personnes en difficulté. « Quelle que soit la petitesse de notre contribution, elle va faire bouger les lignes et apporter le sourire à une partie de cette communauté », a soutenu le président national de la Jeune chambre internationale Burkina Faso, Ma Arouf Nebié.

Les bénéficiaires n’ont pas manqué d’exprimer leur sentiment de joie face à ce don. A cause de la situation sécuritaire, Yaya Koura a quitté Arbinda pour Ouaga depuis 2019. Autrefois commerçant, il n’a plus quoi faire à Ouaga. Ce don, c’est pour lui une belle initiative. Monsieur Koura, dans la trentaine, a remercié la JCI pour avoir pensé aux personnes déplacées internes. “Nous souhaitons que Dieu les bénisse et fortifie leur travail”, a souhaité Yaya Koura.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here