Convaincu que la mobilisation des électeurs ne saurait être laissée à la seule charge de la CENI, l’association des élèves et étudiants musulmans du Burkina ( AEEMB), la jeunesse étudiante catholique (JEC) et l’union des groupes bibliques du Burkina (UGB-B) ont animé une conférence de presse le vendredi 03 juillet à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence est de mobiliser leur militants et les jeunes de façon générale à aller se faire enrôler, pour une réussite des échéances électorales à venir.

Depuis  le 23 juin et ce jusqu’au 09 juillet prochain, ces trois associations mènent des campagnes de sensibilisation de proximité dans les lycées, les universités, sur les réseaux sociaux et tout autre lieu de regroupement des élèves et étudiants afin que les jeunes s’inscrivent sur la liste électorale . Ces association religieuses  veulent apporter leur contribution à l’ancrage de la démocratie à travers une participation massive des jeunes  au processus  électoral .

Selon les responsables de ces associations, cette compagne à pour objectifs fondamentaux : de susciter de l’intérêt pour l’enrôlement chez les élèves et étudiants; de créer un cadre d’échange entre les jeunes afin de leur permettre de discuter de leur rôle dans le processus électoral et les enjeux de leur implication; de créer  un climat apaisé pour l’enrôlement sur le fichier électoral et participer au renforcement de la démocratie au Burkina.

Les association de jeunesse religieuses organise un panel le lundi 06 juillet 2020 à l’université Joseph KI Zerbo sur les thèmes suivants : l’engagement citoyen de la jeunesse: enjeux et perspectives; rôle et place de la jeunesse dans le processus électoral et la démocratie au Burkina Faso : état des lieux et perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *