L’Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a animée son meeting de clôture ce vendredi 20 novembre à la place de la nation de Ouahigouya. Face à la foule, c’est un Gilbert Ouedraogo très confient de sa victoire au soir du 22 novembre prochain.

Gilbert Namdouda OUEDRAOGO pendant son discours

Aujourd’hui 20 novembre, la cité de Naaba Kango a bougée au rythme de l’éléphant à la place de la nation avec le candidat Gilbert Namdouda OUEDRAOGO fils de la province. Les militants et sympathisants du parti étaient présents, partout sa scandait  » Gilbert à KOSYAM ». Pour le candidat l’heure de la vérité a sonné, Vu la mobilisation il ne doute plus de sa victoire au soir du 22 novembre.  » Le Burkina Faso à l’image du Yatenga va mal, le  il est tant que les filles et fils s’unissent pour que le Yatenga retrouve sa place d’antan. Notre province est devenu orpheline. Mais ses désormais fini si vous placez votre confiance en moi le 22 novembre. Je suis votre fils et capable de changer le rythme de vie notre cher province. »

Une vue de la population à ce meeting

Dans son discours il n’a pas manqué sa compassion à l’endroit de la jeunesse et les femmes qui souffrent par manque d’emplois, il les a promis de mettre à leur disposition une fois élu président, une somme de vingt milliards. Il a promis aussi rendre la santé, l’éducation gratuit pour les enfants de 0 à 16 ans durant son quinquennat. A cela s’ajoute le projet de bitumage de la route Ouahigouya- Bobo Dioulasso qui selon lui est un ancien projet mais peine à se réaliser. Pour fini, il a invité la population de Ouahigouya de sortir massivement le 22 novembre, jour des élections pour faire le bon choix en sa qualité d’homme de paix de cohésion sociale et capable de développer le Burkina Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *