Le jeudi 09 juillet à Ouagadougou, le candidat Amado Traoré était face aux hommes de médias dans le cadre de la présentation de son programme  pour les élections à la présidence de la Fédération Burkinabè de Football. Un programme constitué en 05 axes qui sont: l’amélioration de la gouvernance du football Burkinabè, le renforcement des compétences des acteurs et la dynamisation des compétences et métiers du football Burkinabè, le renforcement des infrastructures et des équipements du football, la mobilisation des ressources financières et la création des possibilités de partenariats et de diplomatie sportive en faveur du football Burkinabè. C’était en présence des partisans et sympathisants du candidat.

Le programme est décliné en 05 axes. La priorité sera accordée à l’élargissement de l’écosystème du football Burkinabè à des acteurs capables d’apporter un plus en terme de création de valeurs, l’amélioration de la gouvernance de l’instance fédérale et au renforcement des capacités. Les lignes qui suivent présentent les axes retenus ainsi que leur contenu en activités.
L’axe 1 consiste à améliorer la gouvernance du football Burkinabè. En effet il s’agit des aspects relatifs aux textes, aux liens formels entre acteurs, à la création de nouveaux mécanismes et dispositifs au service du football et l’amélioration de l’animation de ceux déjà créés et fonctionnels.

L’axe 2 concerne le renforcement de l’organisation des compétences des acteurs et dynamiser les compétitions et les métiers du football. Cet axe présente des actions en faveur du renforcement des compétences de tous les acteurs et les métiers de la chaîne de valeur du football au Burkina Faso.
Le 3ème axe concerne les infrastructures et les équipements. Des efforts seront déployés pour offrir des infrastructures et des équipements de qualité nécessaires pour l’émergence des talents. Un point d’honneur sera mis sur les infrastructures et les équipements.

La mobilisation des ressources financières constitue l’axe 04. En effet la rareté des ressources commande une stratégie de mobilisation efficace et des actions d’allocation optimale des ressources mobilisées. Des efforts vont être portés sur la mobilisation de la manne financière et la gestion suivant des normes en la matière.
Et enfin, l’axe 5 qui consiste à la création des possibilités de partenariat et de diplomatie sportive en faveur du football Burkinabè. Il s’agit de travailler à la promotion de la coopérative et du partenariat sur le plan national et à l’international, afin de faciliter la mobilisation de ressources au profit du football Burkinabè.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *