Les présidents des clubs signataires de la requête pour une relecture du règlement intérieur du championnat national de football saison 2020-2021 ont organisé une conférence de presse ce lundi 21 septembre 2020 à Ouagadougou. Cette conférence avait pour objectif de s’entretenir avec les hommes de médias sur la requête introduite auprès du président de la fédération Burkinabè de football (FBF) par huit clubs pour demander la relecture du règlement intérieur du championnat national saison 2020-2021.

Les responsables des clubs  » frondeurs » lors de la conférence de presse

C’est une requête constituée de quatre points qui sont : la communication du montant de l’assurance au préalable et la délivrance d’une copie de la police d’assurance aux clubs ; l’octroi de trente millions (30 000 000) FCFA ; le retrait de la sanction sur les clubs qui ne porteraient pas des maillots avec les logos du sponsor de la FBF ; la fixation à 25 000 FCFA au lieu de 50 000 FCFA, du montant à payer pour les réclamations.

Amado Traoré PCA de Majestic SC et Maiga Boureima de Salitas FC ont assisté à la conférence.

Pour le représentant des huit clubs signataire, c’est une manière pour eux de demander au nouveau président de la Fédération Burkinabè de Football de tenir ses engagements, à défaut, qu’il les rencontre pour communiquer sa marge de manœuvre en la matière. Il n’a pas fait cette déclaration de façon péremptoire pour amuser la galerie. Pour ce groupe, c’est un minimum pour M Banssé de tout faire savoir sur les possibilités financières de son l’institution par rapport à ses déclarations de campagne au de laquelle il a dit que dans un premier temps il allait  doubler la subvention et la tripler par la suite.

Notons que ces équipes frondeuses n’ont pas jouer les matchs de la première journée du championnat national saison 2020- 2021. Les clubs concernés sont :  KOZAF, RAHIMO FC, l’EFO, l’ASFA-Y, MAJESTIC SC, SALITAS FC, ASFB et LEOPARD de Saint Camille qui a quand joué son premier match le vendredi 18 contre Vitesse FC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *