Accueil A LA UNE FBF : Le DTN Ousmane Savadogo fait ses adieux au football burkinabè

FBF : Le DTN Ousmane Savadogo fait ses adieux au football burkinabè

44
0
Dans une lettre postée sur sa page Facebook le désormais ex-Directeur Technique National (DTN) de la FBF Ousmane Savadogo fait ses adieu au football burkinabè en tant que DTN après une douzaine d’années de bon et loyaux services. Lisez plutôt sa lettre 
Mes chers amis, sœurs et frères.
Le 31 décembre 2020, j’ai cessé service auprès de la Fédération Burkinabè de Football (FBF) après près d’une douzaine d’années vécues en tant que Directeur Technique National (DTN) de football de mon pays.
En ces moments particuliers, j’ai une pensée spéciale pour tous ceux à qui je ne saurais manquer de dire MERCI.
Merci effectivement à tous ceux qui ont décidé de me confier cette responsabilité. Je voudrais citer particulièrement les présidents successifs de la FBF à savoir Mr Zambendé Théodore SAWADOGO, Colonel Sita SANGARÉ et Mr Lazare BANSSE.
J’adresse également ma gratitude aux Ministres des sports successifs qui sont : Colonel Mori Arzouma Jean-Pierre PALM, Colonel Yacouba OUEDRAOGO, Colonel David KABRÉ, Dr Tahirou BANGRE et El Hadj Daouda AZOUPIOU.
Je voudrais dans la même dynamique remercier toutes les autorités politiques, religieuses, coutumières ainsi que les citoyens anonymes qui ont soutenu notre action notamment à travers les Étalons.
Votre soutien a permis au peuple burkinabè de vivre de 2011 à 2020, la décennie la plus prolifique de l’histoire de notre football avec sept (07) médailles engrangées (03 en or, 03 en argent et 01 en bronze) aux plans régional et continental. Mieux, chacune des sélections nationales, des Étalons Cadets (U17) jusqu’aux Étalons A, en passant par les Étalons Juniors (U20), les Étalons Olympiques (U23) et les Étalons Locaux a remporté au moins une médaille. Aussi, il convient de rappeler que les efforts conjugués de tous les acteurs ont permis aux Étalons A d’établir entre 2010 et 2017 leur nouveau record personnel de cinq (05) qualifications successives à la phase finale de la CAN séniors.
Je ne peux oublier de saluer les sacrifices de tous les joueurs de ces différentes catégories des Étalons ainsi que ceux des staffs techniques concernés.
Permettez-moi de faire une mention spéciale aux coaches Rui VIERA (Portugal), Paul PUT (Belgique) Paulo Duarte (Portugal), Brama TRAORÉ (Burkina Faso) et Oscar BARRO (Burkina Faso) dont l’efficacité nous permet de dresser aujourd’hui un tableau décennal aussi fourni.
Sur le plan organisationnel, la FBF a adopté à partir de 2014 en Assemblée Générale une nouvelle dynamique qui a permis la mise en œuvre d’outils très importants pour le développement de notre football. A ce titre, nous citerons entre autres ceux qui sont apparus dans le paysage pour la première fois. Ce sont :
– la Politique Fédérale de Développement du Football (PFDF);
– Les statuts de la Direction Technique Nationale (DTN);
– Les statuts des éducateurs et entraîneurs de football au Burkina Faso ;
– Les plans quadriennaux sectoriels de développement ;
– La classification des entraîneurs burkinabè ;
– Le document de profil et projet de jeu des Étalons ;
– La conférence nationale des entraîneurs d’élite;
– Le système de formation des entraîneurs avec des contenus endogènes adaptés;
– La réforme des formules des championnats nationaux U15, U17 et U20.
– La création d’un Département des Compétitions Nationales (DCN) avec surtout une spécialisation des structures d’organisation des compétitions : football professionnel, football amateur, football féminin et football de jeunes.
C’est le lieu ici pour moi de remercier les membres de tous les comités exécutifs successifs, les responsables des clubs et académies, les Instructeurs FBF, les membres de la DTN, le personnel de la FBF, l’association nationale des entraîneurs, celles des anciens footballeurs, des footballeurs en activité, la CCA ainsi que la commission médicale.
La trajectoire de notre football nous laisse croire que nous nous rapprochons de notre première participation historique à une phase finale de Coupe du Monde séniors de la FIFA.
Cela nous interpelle tous à poursuivre et renforcer nos efforts dans les domaines clés qui sont essentiellement, la formation des entraîneurs et des joueurs talentueux, la consolidation de la pyramide des compétitions, la viabilisation de nos académies sport-études d’élite, la valorisation de la Direction Technique Nationale mais aussi, la professionnalisation de l’environnement de nos différentes sélections nationales de même que celui de nos clubs.
Nul doute que nous y parviendrons grâce à nos valeurs légendaires de patriotisme, de solidarité, d’humilité, d’intégrité et d’esprit de sacrifice.
Je ne puis terminer mes propos sans m’excuser auprès de tous ceux que j’ai pu offenser dans l’exercice de mes fonctions quoiqu’en aucun moment je n’ai été guidé par une intention délibérée de nuire.
Mes sincères remerciements à tous.
En avant pour faire du Burkina Faso une nation de football qui rayonne mondialement et où les acteurs pourront vivre décemment de leur métier;
En avant pour un football qui contribue efficacement au développement socioéconomique de la nation burkinabè ;
Vive notre chère patrie, le Burkina Faso.
Que Dieu Tout Puissant vous bénisse abondamment.
Ousmane SAVADOGO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here